Buridane a choisi son nom pour sa difficulté à choisir, référence au paradoxe de l’âne du philosophe Buridan. Sur scène, on la sent tantôt fragile, tantôt forte grâce à des textes affirmés. Elle se montre telle qu’elle est, avec authenticité et ses mots nous touchent avec justesse. J’ai beaucoup aimé son premier album et elle travaille aujourd’hui sur le second, présentant ces nouvelles chansons sur scène. C’est dans un bar près de La Loge que je l’ai retrouvé il y a quelques mois pour parler de son parcours, sa vision de la vie et de la suite…

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aurora est une artiste complète. Impossible de résister à ces chansons dès la première écoute tant elles sont superbement calibrées et sincères. Ajoutez à cela une esthétique léchée jusqu’à son Instagram et ses vêtements de tous les jours, cette conteuse enchanteresse vous envoutera. A seulement 20 ans, la norvégienne a déjà sorti un album « All My Demons Greeting Me As A Friend » et tourne dans le monde entier.

J’étais très excitée et intimidée à l’idée de la rencontrer. Je me suis échappée du boulot le temps du déjeuner pour la retrouver à la Brasserie Barbès. Elle semble être dans son monde, mais pourtant bien présente, portant attention à la petite pochette japonaise qui abrite mon téléphone portable, tentant de répondre le plus justement possible à mes questions, demandant à ceux qui l’accompagnent le titre d’un livre ou cherchant dans ses affaires pour me montrer un tableau. Habituée aux photos, ce fût un vrai moment de plaisir et de partage que de la photographier dans tout ce vert qui rappelle la nature si chère à son coeur.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cette Campagne avait tout pour me plaire : le côté assumé de Marie-Antoinette, la sublime Élodie Frégé et une routine visage naturelle.
C’est par un tweet que tout a commencé lorsque j’ai découvert cette vidéo en pré-roll youtube cet été et j’ai été invitée la semaine dernière à la soirée de lancement de la nouvelle gamme Aura Mirabilis de Roger & Gallet avec la chanteuse en égérie.


Photo © Flavien Prioreau / Roger&Gallet

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

“On s’est déjà vu quelque part ?” “C’est mon anniversaire !” Ce sont les premières phrases que j’ai échangé avec Mamfredos lors d’un après concert où on se jurera de ne plus oublier nos prénoms ! Une rencontre peu banale qui donne aujourd’hui, une jolie collaboration photo pour la sortie de son EP Changement de Saison.

Mamfredos est un personnage intriguant, qui peut paraître déstabilisant au premier abord. Mais quand on creuse un peu, on perçoit toute sa vitalité. Cette autodidacte se nourrit de son entourage et de son vécu. C’est la guitare qui la trouve par hasard quand elle convoitait celles de ses voisines et le piano qui lui ouvre finalement de nouveaux horizons pour s’exprimer.
De la Grèce, elle retient quelques souvenirs d’enfance sur cette île idyllique avec son père perdu trop jeune, la pêche et des éponges. Une soeur créatrice - dont elle porte les chemises sur les photos – et une mère architecte peintre. Pas étonnant que Mamfredos se soit tournée vers la création, influencée par le jazz écouté avec son père et sa grand mère maternelle. C’est tardivement qu’elle rencontre la chanson française, ce dont on a du mal à croire tant ses chansons s’inscrivent parfaitement dans ce registre, avec ce faux air de Niagara dans Circa.

Une artiste riche, déterminée qui ne fait pas tout à fait les choses comme tout le monde. Avant la séance, elle avait des images plein la tête, et moi aussi, ce fût un échange fluide et enrichissant, autour d’un petit déjeuner au Aloah Café.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aujourd’hui sort le nouvel et troisième album de Lindsey Stirling : Brave Enough. Comme à son habitude, elle souhaite diffuser un message fort à travers sa musique : être assez courageux pour montrer au monde sa vulnérabilité, que chacun de nous n’est pas peur de se montrer tel qu’il est… « La vulnérabilité est souvent perçue comme un signe de faiblesse, et pourtant, c’est tout le contraire. » Un hommage aussi qu’elle souhaite rendre à Gavi, son meilleur ami et pianiste qui est décédé l’année dernière et qui lui a inspiré cela.


Souvenir de ma rencontre avec Lindsey en décembre 2013

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

On a eu un peu peur quand on a vu la durée du film (2h42) avant de rentrer dans la salle. Mais dès le début, j’ai trouvé cela assez bien rythmé. On découvre ce père facétieux qui fait fi des conventions tout en faisant son mieux pour faire plaisir aux autres. Finalement, après la mort de son chien, il décide de rendre visite de manière impromptue à sa fille inatteignable, vivant à Bucarest et bien trop absorbée par son travail.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous connaissez déjà peut-être Quantico ? Si non, il n’est pas tard puisque la série est diffusée sur M6 dès ce soir.

Quantico parle de la célèbre formation des recrues du FBI du même nom, sur fond de suspense intense puisque 9 mois après leur rentrée, l’un d’eux est suspecté d’avoir commis une énorme attaque terroriste sur le sol américain…

J’ai de suite accroché au pitch et j’ai eu l’occasion de visionner le premier épisode lors du lancement chez M6 avec la présence de l’actrice principale Priyanka Chopra ! Si vous ne la connaissez pas encore, ça ne saurait tarder puisqu’elle a été élue parmi les 100 femmes les plus influentes au monde d’après le Times. Après avoir été Miss Monde à 17 ans, cette indienne a fait une grande carrière cinématographique dans son pays, mais est également connue du monde entier au vue de l’importation de ses films. J’ai vraiment senti son influence quand j’ai posté le selfie que j’ai fait avec elle qui a été repris par tous ses fans !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai été élevée dans une famille qui a vécu la guerre. Qui en avait peur à chaque coin de rue. Ma grand mère me racontait qu’ils essayaient toujours de se relayer lorsqu’ils sortaient afin que les enfants puissent toujours compter sur un parent et ne se retrouvent pas orphelins.

Les coups de feu. Les militaires dans la cour d’école. Les éclats de verre comme celui tombé sur la chaise à deux cm de ma mère. Ces souvenirs se mélangeant à ceux de la guerre précédente : les couvres-feux, les vitres teintées de noir, les sirènes, le rationnement de nourriture.

La peur au ventre, partagé entre les différents partis, se faire petit, être un citoyen invisible pour poursuivre sa vie et espérer partir.

Mes grands-parents ont fui, ont hésité sur la destination et ils ont eu l’assurance d’une mutation. Boucler toutes leurs affaires pour prendre le minimum et le plus précieux. Espérer voir leurs biens à l’arrivée, l’espoir d’une vie nouvelle. De simples biens résultant d’un dur labeur. Quitter les uns et les autres sans un mot. La boule au ventre, partir. Être d’honnêtes gens. Quitter son pays, ces belles bâtisses blanches et la mer. Fuir pour pouvoir vivre.

Voilà les souvenirs avec lesquels j’ai été élevée. Outre la nostalgie d’un endroit et d’un temps révolu, j’ai toujours senti la douleur et le tiraillement dus à une douleur autre que celle des aléas de la vie. Je n’ai jamais pu comprendre la peur de ma grand-mère quand je rentrais tard le soir ou quand j’allais à un événement avec une foule… Jusqu’au 13 novembre dernier.

Déjà en janvier, la mémoire était là. Irrationnelle mais bien réelle.

Je suis le fruit d’une génération sans peur, tranquille et bien loin de tous ces tracas. Une génération de paix qui ne sait pas ce que c’est de manquer. On ne fait pas trop de stocks dans les placards et on ne cherche pas une utilité ou à réparer tout ce qu’on a sous la main, même si cela tend à changer, écologie oblige.

J’ai toujours pensé que ma grand mère avait eu une existence un peu hors du commun, de part son histoire familiale, ses innombrables anecdotes avec ses oncles et ses tantes, son caractère, faire face à tout ça… Peut être que cela l’avait forgé. Mais il en a fallu du courage pour vivre dans ces milieux méfiants et hostiles. Je l’ai toujours admirée pour ça.

Aujourd’hui, quand j’entends les termes coups de feux, explosions, je suis triste et j’ai parfois peur que la paix soit finie. Je pense à eux et je ne sais pas si j’aurais leur courage… Comme si, eux, avaient eu le choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si j’ai été voir ce film en avant première c’est parce que j’étais très curieuse de voir cette suite parallèle de 99 Francs, l’adaptation du roman de Frédéric Beigbeder : Au Secours Pardon, qu’il porte lui-même à l’écran. C’est donc la deuxième fois qu’il se retrouve derrière la caméra.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

On dit toujours qu’il est important d’imprimer ses photos mais je le fais rarement. La dernière fois c’était pour mes expositions.

J’aime bien offrir des albums photos à ma famille ou à mes amis pour de grandes occasions lorsque j’ai assez de matière. Cet hiver, Webprint.fr m’a proposé de tester ses produits et ça tombait bien puisque je pensais justement composer deux albums pour Noël.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages :1234567...69»

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE