Aaaah. Cabadzi. Je vous avais déjà parlé de ce que m’inspirait leurs textes. Ils crient une vérité dans laquelle je me retrouve parfois, cette lutte intérieure et face à la société. Le tout dans une jolie musicalité avec un album/objet « Des angles et des épines » magnifique, photos, paroles, typo… J’ai interviewé Lulu, chanteur et auteur du groupe. Je suis assez admirative de leur façon de vivre, d’aller au bout de leurs convictions. C’est pour ça qu’ils démarchent de petits producteurs locaux pour créer des sublimes carnets et même du vin pour accompagner l’écoute du disque. Je vous laisse jeter un oeil à la boutique… et en découvrir plus sur Cabadzi. Je suis conquise et j’ai hâte de les voir mercredi soir en concert à Saint-Eustache.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

A l’occasion des 25 ans du groupe, Texas sort un album de reprises de leurs plus grands tubes en version soul et quelques inédits. J’ai été conviée il y a quelques semaines à rencontrer la chanteuse Sharleen Spiteri dans une ambiance intimiste. J’ai grandi dans les années 90s, sans internet, en étant une enfant de la télé habitant Lyon, alors ce genre de rencontre me parait toujours surréaliste.

Sharleen nous a rejoint en toute simplicité dans un bar. Nous étions quelques blogueurs préalablement réunis, prêt à boire ses paroles. Elle était d’ailleurs surprise qu’on prenne des notes. Il faut dire que la chanteuse a fait ce métier par passion pour la musique et aucunement pour être connue, et cela se ressent.

On est revenu sur sa relation avec la France, comment elle a découvert les chansons de Françoise Hardy et Serge Gainsbourg grâce à sa grand-mère française. Cela tranchait assez avec le répertoire qu’elle écoutait à l’époque, comme The Clash. Sharleen a évoqué le fait que les français chantent assez différemment des anglais, le son chez eux vient plutôt des tripes, comme Edith Piaf qui avait cette résonance.
Bien qu’ayant des origines françaises, Sharleen comprend mieux le français qu’elle ne le parle. Elle a pris des cours de français quand on lui a proposé de participer à The Voice, mais au bout de quelques mois, elle a préféré décliner sa participation à l’émission comprenant qu’elle ne pourrait pas s’exprimer aussi sincèrement qu’elle le voudrait.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !
23 fév, 2015 -

Berlin

Le séjour avait pourtant bien commencé. Certes, fatiguée de la semaine (rencontre avec Sharleen Spiteri, Meetup où j’ai présenté mes photos… oui je vous ai dit, j’ai plein de choses à vous raconter en ce moment !), mais plutôt heureuse d’être là et de changer d’air. Et puis, le jour de mon anniversaire, il a commencé à faire très froid. La balade à East Side Gallery (une portion du mur de Berlin peinte par des artistes du monde entier) a eu raison de moi. On a eu beau essayer de se réchauffer l’après midi dans les petites boutiques de Friedrichshain, j’étais crevée ! Et ça s’est pas arrangé le lendemain avec la fièvre… J’ai jamais été aussi contente de rentrer chez moi… clouée au lit 3 jours sur ordre du médecin. Foutue épidémie de grippe.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

« If you believe in love at first sight, you never stop looking. » (Closer)

Éternels amoureux. A la recherche de l’idéal, celui qui nous comprend et qui a les mêmes envies, tout en étant suffisamment différent pour être intéressant. Celui qui nous fait rêver, nous surprend, tout en nous rassurant. Naviguer entre les jeux de séduction et les déceptions. Entre sécurité et passion.

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai l’impression de courir après le lapin blanc ces dernières semaines… Délaissant quelques peu le blog, pourtant j’ai plein de jolies choses à vous raconter, comme cette bonne nouvelle : je renouvelle mon partenariat avec Le Fair, avec non pas un artiste à suivre cette année mais trois !  J’ai nommé : Baden Baden, Léonie Pernet et Blind Digital Citizen.

Je suis très heureuse de suivre Baden Baden, qui ont sorti hier leur deuxième album Mille Éclairs. Derrière le nom de ce groupe se cache trois parisiens, Eric, Julien et Gabriel. Un trio accompagné de deux personnes suppleméntaires sur scène. Ils ont commencé leur collaboration en 2008. C’est deux ans après que je les ai connu, lorsque je travaillais à Allomusic, avec leur EP 78. J’ai eu un vrai de coup de coeur. C’est le genre de chansons que je pouvais écouter en toute occasion, ayant pour vertus de me calmer ou de me réconforter, sans m’en lasser. Le dernier album qui m’avait fait cet effet est God Blesse de Saez, que j’aimais à écouter dans le train, telle Scarlett Johanson dans Lost In Translation.

Mille Éclairs est un album doux, mélancolique, invitant parfois au voyage avec des sons étrangers. “Je regarde le monde mais le monde ne me voit pas.”, entre solitude et un rapport à l’autre toujours présent, entre l’agitation pour oublier et celle pour exister. Les claviers de Depuis Toi m’ont rappelé une chanson de Cocosuma, utilisée dans les téléfilms Clara Sheller, et certaines montées en puissance, comme L’élégance avec, seraient idéales en bande son d’un film de Valérie Donzelli.

Voilà c’est çà Baden Baden, une invitation à l’esthétique, au voyage intérieur, à toutes ces jolies références cinématographiques qui résonnent en moi quand je les écoute. D’ailleurs quand on voit leurs derniers clips, on voit bien que l’esthétique est importante pour eux : A tes côtés et J’ai plongé dans le bruit. Ma chanson préférée reste Dis leur, que j’écoute en boucle…

Je vous laisse avec les visuels que m’a inspiré l’écoute de l’album.

Crédits photos : Olivier MetzgerAnna RakhvalovaNadia Moro /Kurtis Warienko

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’était l’été. Je ne sais plus trop comment, je suis tombée sur le clip de Je Te Déteste. J’ai eu un coup de foudre instantané, entre le contraste flagrant des jolies images et les paroles, et ce rythme entêtant. J’ai ensuite guetté avec impatience la sortie de l’album Idées Blanches en Octobre dernier. Un album efficace qui m’a tout autant plu que ce premier titre, avec un gros coup de coeur pour le titre Labello. Tout semble sourire au jeune Vianney : une nomination aux Victoires de la musique, un Café de la Danse le 28 janvier complet et une nouvelle date parisienne : le Trianon le 4 juin. J’avais très hâte de le rencontrer ! En plus, d’être un bon auteur compositeur, je rajouterai que Vianney est adorable.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

La semaine dernière avait bien commencé. J’étais lancée plus que jamais pour l’écriture du blog et puis, il y a eu ces tragiques événements. Je suis passée par plusieurs phases, abasourdie, triste, angoissée et l’envie de vivre tout de même. Cela a fait écho aussi à des choses plus personnelles, me donnant envie de sortir des tiroirs un projet que j’ai depuis longtemps. Dimanche, voir tous ces gens dans la rue, ça a fait du bien. Témoigner de notre ressenti, être là, c’était important. Mais continuer de vivre, sans oublier, l’est tout autant. Les réseaux sociaux ont été suspendus, plongés au coeur de l’actualité tandis que dehors, cela continuait tout de même à vivre. Comme si, parler d’autres choses sur les réseaux sociaux était malvenu. Cette culpabilité ambiante m’a un peu gênée, même si cette solidarité spontanée était belle à voir.

Finalement je me dis que vous parler aujourd’hui d’un film qui est une ode à la vie fait sens. Mardi dernier, je suis allée voir Les Souvenirs en projection presse. D’ailleurs, il faudra qu’on m’explique pourquoi l’ambiance est toujours glaciale dans ces conditions-là. Ce n’est pas parce qu’on est là pour le boulot, qu’on est obligé d’être blasé. C’était mon premier cinéma de l’année, et c’était parfait. Je porte toujours un intérêt certain au premier film que je vois au début de l’année. Il faut qu’il soit beau et inspirant. C’était le cas pour celui-ci.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est mon amie Ogoulbibi du collectif photo qui m’a parlé du Musée d’Arts Forains en premier. Ce musée d’ordinaire ouvert uniquement sur réservation ouvrait ses portes exceptionnellement entre le 26 décembre et le 4 janvier au public. Puis, j’ai vu des photos lors d’une soirée Google City Experts où j’avais eu la bonne idée de ne pas aller. J’avoue, j’étais verte de jalousie en voyant passer les photos instagram. Heureusement, grâce à l’office deTourisme de Paris, j’ai gagné des places et j’ai pu profiter d’une ballade aussi étrange que féerique ce week-end.

Dans les grandes halles de Bercy sont installés ces vestiges des fêtes foraines d’autrefois : baraques animées comme à l’époque, manèges pour enfants, manège vélocipède pour adulte… Le tout éclairé de manière tamisée renforçant l’impression de  magie et d’étrange. Avouez que vous retrouvez nez à nez avec ce mannequin licorne vous filerait des frissons dans le dos.

A l’extérieur, il y avait quelques sculptures et des stands de nourritures. Des musiciens vêtus dans des costumes d’époques.

Ca m’a rappelé ce que me disait ma grand-mère sur les fêtes foraines où elle n’avait pas toujours le droit d’aller et la vaisselle qu’elle y avait gagné. Et puis mon enfance bien sûr : je n’ai pas résisté à faire un tour de manège sur un petit cheval de bois… C’était un chouette moment.

J’espère que vous aurez l’occasion de faire un tour entre ces murs hors du commun. J’espère en tout cas que mes photos vous feront voyager. Je me dis que ce blog manque parfois de petits posts spontanés comme celui-ci, comme je le faisais au début… Il faut dire que maintenant, pour l’instantané les réseaux sociaux sont là. Quand j’ai commencé le blog, il n’y avait ni Facebook, ni Twitter, ni Instagram… Difficile à imaginer non ? Pourtant j’adore les réseaux sociaux… Ils m’ont apportés plein de choses, mais j’ai constaté aussi que parfois, ils m’enlèvent l’inspiration pour le blog suite à un partage trop rapide. Voilà c’était ma petite digression du jour ! J’espère que les photos vous inspireront et à très vite !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Demain, c’est la reprise et il est grand temps de regarder une dernière fois 2014 avant d’accueillir 2015 à bras ouverts.

J’ai ralenti un peu la cadence du blog ces derniers temps, prenant du retard dans le traitement de certains shootings photo, diffusion d’articles ou bilans mensuel. En octobre, j’ai couru. En novembre et décembre, j’ai lâché prise. J’avais pourtant élaboré un calendrier des posts à venir, pour ensuite mettre mon exigence au placard et me laisser vivre un peu. Une phrase que David Foenkinos m’avait dit résonne souvent en moi « Il faut alterner les moments où on reste enfermé et d’autres où l’on vit. »

En novembre et en décembre, j’ai fait 1473 photos, 9 restos, 8 concerts, 8 articles de blog, 8 soirées, 7 couvertures d’évènements pour le boulot, 4 ciné, 3 goûters, 4 sorties culturelles, 3 rendez-vous autres, 2 week-end à Lyon et 1 interview. Ça ne laisse pas beaucoup de temps pour rester enfermé et donc pour bosser sur mes projets.

Cette année 2015 a déjà commencé avec quelques petits changements, des cheveux rouges et j’ai troqué le nouvel an à Lyon contre une journée à la patinoire, alors voici un petit changement de plus : exit le questionnaire de fin d’année qui ne me correspondait plus vraiment.

Pour faire le bilan de votre année, je vous conseille les 8 questions pour aimer 2015 de Florence Servan-Schreiber. Son atelier sur le bonheur que j’avais fait il y a 2 ans m’avait beaucoup plu. Réfléchir aux rôles de sa vie aide à prendre conscience que nous sommes multiples et que nous ne pouvons pas avoir la même exigence avec nous-mêmes dans tous les domaines.

Je ne vais pas répondre ici aux 8 questions, mais m’en inspirer pour parler des accomplissements de cette année, de mes déceptions et de ce que j’ai appris.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noël est toujours associé à Etsy ces dernières années que ce soit de prêt ou de loin… Il a trois ans, Etsy avait organisé une série de Craft Nights où on avait pu faire plein de choses utilises pour Noël : cadeaux, emballages, calendriers… J’avais pris le goût au fait main.
Etsy c’est aussi la bonne copine qui vous aide à trouver un cadeau quand vous êtes en panne d’inspiration… Et surtout c’est plein de créateurs qui font des choses toutes plus belles les unes que les autres. Il faut dire que la communauté en France a beaucoup augmenté.

Cette année, Etsy organise un Pop-up store, comprendre boutique éphémère, sur 3 jours dans leur lieu de prédilection, la Cartonnerie. Au programme : des ateliers DIY, 35 créateurs, un salon de thé pour les gourmands, des concerts de Parc et de Milk & Fruit Juice.

Même si vous avez acheté tous vos cadeaux de Noël, vous êtes surs de passer un bon moment… Si vous en doutez encore, voici une petite sélection de leur dernier showroom, pour vous convaincre qu’à Etsy ils font toujours les choses bien.

J’en profite également pour vous informer que ce dimanche aura également lieu une vente de bijoux à NéoBento et un vide-dressing culinaire organisé par Griottes !

Au printemps, ils avaient donc organisé un showroom présentant plein de produits made in France et par couleurs. C’était vraiment chouette ! J’avais flashé sur quelques objets et créateurs, comme par exemple, les bijoux de Virginie Fantino. J’ai complètement craqué pour leur côté indémodable alliant la nature, ici une noix, et l’argent, le laiton ou le métal.
Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages :1234567...64»

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Instagram

Archives

CE QUE J’ECOUTE