Elle a trouvé un bon moyen de booster ses ventes la semaine dernière : un EP de 5 titres exclusif de Julien Doré en cadeau avec le magazine.

En bonne fan de l’artiste, je me suis jetée sur l’affaire, et je n’ai pas regretté. L’objet est beau : il y a une réelle cohérence visuelle entre les 2 albums. Et les photos de Julien Doré illustrant l’article sont très réussies. Il y est représenté comme un demi Dieu entre les tableaux de la Renaissance et la mode de Jean Paul Gauthier. Le décor avait servi pour une autre séance photo, mais les clichés n’en sont pas moins uniques. Bravo à Jean-Baptiste Mondino pour ce travail.

L’article sur l’évènement en lui même n’apporte pas grand chose, à part une grande envie de voir le duo entre Cindy Sander et Julien Doré aux Muzik’elles de Meaux dont je n’ai pas réussi à trouver trace sur le net. J’ai trouvé une réflexion très juste : celle sur le seul moment où on sent Julien Doré sincère, où il ne joue pas. A la fin d’un concert quand il remercie le public d’être venu, il a cette lueur particulière dans le regard, où on le sent profondément touché. J’ai ressenti la même chose quand je l’ai vu.

Les chansons de l’EP sont très bien. Certaines avaient déjà été entendues en concert. Et les explications données par Julien Doré sont savoureuses. Toujours aussi absurdes et brillantes à la fois.


> Voir les vidéos bonus sur Elle autour de l’évènement

Vous l’aurez compris tout cela m’a beaucoup inspiré, c’est pourquoi je ferai un post dans quelques jours sur la question suivante : pourquoi Julien Doré est l’un des artistes les plus brillants de la décennie.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , , , , ,

5 Commentaires

  • Tiens, voici le duo avec Cindy Sander à Meaux :

    http://www.dailymotion.com/video/xam4jn_duo-de-lannee_music

    ;)

  • (le son foire un peu mais bon c’est mieux que rien !)

  • Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un des artistes le plus brillant de la décennie, mais c’est vrai qu’il apporte pas mal à la musique française je trouve. Un côté spectacle, un peu romanesque, un personnage, un univers… Qui sonne un petit peu trop comme du théatre parfois. Plus de sincérité ne lui ferai pas de mal non plus.
    Je n’ai pas encore écouté Julien Doré and the Bash moi tiens…

  • @Ava : yes, merci pour la vidéo !

    @Foley : C’est justement cet univers que j’adore, mais j’y reviendrai plus tard ;) Après je suis d’accord que cela a un côté théâtral, mais je pense que sans cela, ça ne serait plus Julien Doré.

  • ah je reviendrais faire un tour par ici alors ;)
    le petit côté « théatral » pr moi est là pr masquer un peu de timidité et l’envie de surtout faire ce qui lui plait et ne rien se laisser imposer ;)
    une autre fan de julien doré ;)

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE