Le temps d’un week end dans une maison inconnue au jardin paradisiaque, j’ai l’impression d’écrire le passé. Par des photos artificiellement vieillies, j’imagine l’histoire qui pourrait y être associée. Certaines photos font plus actuelles. A l’époque, on photographiait les plantes, les voitures, les maisons mais peu les éléments du quotidien : il ne fallait pas gâcher la pellicule… à moins de se sentir une âme de photographe, alors pourquoi pas ?
Etes-vous prêts pour un voyage imaginaire dans le passé ?

L’une des premières voitures de papa

Le jardin de mémé

La maison familiale

Un voyage en Guadeloupe

Le salon de la tante Sophie

Une photo prise par accident, laissant pour souvenir les après-midi dominicales où on jouait aux échecs.

Un repas de vacances

La justice représentée par une balance obtenue par héritage familial

Un barbecue en famille

Le nounours d’enfance d’une de mes cousines

Les années collègues de maman lorsqu’elle faisait de la musique

Les rideaux donnés par mamie

Et vous que voyez-vous sur ces clichés ?

Photos réalisées par l’application iphone Hipstamatic.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , ,

5 Commentaires

  • J’aime… le moyen et format et l’effet Lomo :-D

  • Mh… Le barbecue (WTFBBQ ?) est un Weber chromé de type 2008. Son propriétaire possède donc un convecteur temporel.

    Ally, c’est donc toi qui a emprunté la Delorean dans le garage ?
    Pense à la ramener, je dois aller chercher Gina L. en 1957 à Rome, on doit passer le prochain week-end ensemble en 1989.

    Bises.

  • J’suis fan!
    Ca sent les souvenirs et les histoires qui les accompagnent… la nostalgie du passé!

  • J’adore le style, les photos et les commentaires … ;-)

    …ça me rappelle un peu les vieux polaroïd :-)

  • belle idée ce post :)

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE