« Do you believe in God ? » C’est fou comme des gens que vous ne connaissiez pas une heure avant osent vous poser cette question pourtant si intime et taboue dans notre société. La première fois, c’était aux Etats-Unis. Un Philippin au détour d’une rue m’a demandé sa direction. Comme on allait tous les deux au même endroit, nous avons fait le chemin ensemble. Je ne me souviens plus comment la question est arrivée dans la conversation mais il accordait une grande importance à Dieu dans sa vie. La deuxième fois, c’était dans un avion, toujours au retour des Etats-Unis. J’étais assise à côté d’une vieille dame qui m’a vite demandé si j’avais visité les églises du coin. J’étais avec mon copain de l’époque et elle était vraiment intriguée par le fait qu’on soit ou non en lune de miel. Alors quand on lui a répondu qu’on était même pas marié, cela lui a fait un choc. On vivait dans le péché. C’est à ce moment précis qu’elle a posé la question.

Dans ces cas là, j’ai pas envie de mentir, on est encore libre de nos opinions et on n’est pas sur un territoire totalitaire. La vérité, c’est que je ne sais pas si je crois en Dieu. Bien sûr, j’ai reçu une éducation catholique, comme la majorité des gens en France. J’aime parfois me promener dans les églises parce que cela me rappelle ma famille. Mais au delà de çà, c’est quand même difficile de croire qu’une chose qu’on a résumé dans un si petit mot soit aussi puissante.
Il faut dire que si on regarde la vie avec son lot d’injustices : les guerres, les maladies, la pauvreté, les mensonges et autres conneries de la nature humaine, il est plutôt dur d’accepter et vivre dans ce monde si… dégueulasse. La faute aussi aux idéaux marketing qui ne rendent la vérité que plus dure. Alors j’aime à croire que les choses arrivent pour une raison, c’est mon côté positif et bisounours comme diraient certains. On s’aperçoit que les pires trucs ont finalement débouchés sur des choses sympa. On a réussi à rebondir, saisir les opportunités et des coïncidences de fous nous sont arrivées. C’est souvent dans ces cas là qu’on déclare « Qu’est ce que le monde est petit ! ». Tellement petit qu’il pourrait tenir dans un mouchoir de poche. Est ce que ce genre de hasards arrivent vraiment par hasard ? Il y a ceux qui croient au destin et les sceptiques. Je ne sais pas qui sont les plus heureux. Si on y réfléchit de plus près, cela dépend de tellement de paramètres : l’état d’esprit dans lequel on se trouve à un instant T qui a lui-même une incidence sur la façon dont on se comporte avec les autres et ce comportement conscient ou non a lui même des répercussions sur les choix que nous faisons et que les autres font envers nous ! Une infinité de possibilités s’ouvre à nous…Il ne ressortira pourtant qu’un choix, qu’une vie, somme et résultat de tous ces paramètres. C’est très flippant quand on y pense. On fantasme sur des tas de réalités parallèles et de voyages dans le temps. On stresse beaucoup à chaque tournant de sa vie. Les livres de psychologies prônent la pensée et projection positive. Il paraît que quand on pense positif, la probabilité de voir nos souhaits s’accomplir est plus grande.

Alors au milieu de tout cela, je ne sais pas si Dieu trouve vraiment sa place. Ce qui est sûr c’est que croire en soi, en sa destinée, en Dieu ou en la vie, ca rassure face à notre lot de malheurs et bonheurs quotidiens. Quand cela nous échappe, il est bon de se raccrocher à quelque chose, même d’irrationnel, pour nous aider à traverser ce que l’on vit. Rien que pour cela, je crois que ca peut valoir le coup d’y croire. De là à affirmer qu’il y a quelqu’un quelque part, c’est encore autre chose.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Commentaire

  • Amen!

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE