Pas facile de faire bouger une salle lorsque la configuration de celle-ci donne un public assis à une certaine distance de l’artiste. C’est pourtant le défi qu’a relevé aisément hier soir Jali pour son premier grand concert parisien au Café de la Danse. Le chanteur était à l’aise, heureux d’être là pour présenter son album sortant le 24 octobre, « Des Jours et des Lunes« . Il a ainsi chanté ses titres à fort potentiel populaire comme l’Espanola, le single, ou encore Un Jour ou l’Autre, qui ferait d’ailleurs un excellent tube de l’été…. D’autres chansons plus tristes se sont également greffées au set : Comme Un Enfant qui m’a nouée la gorge, interprétée en rappel seul à la guitare, et Sel et Citron, différente de son registre habituel, mais à mon sens la plus belle de l’album. Le public n’a pas hésité à taper des mains et Jali à faire des blagues. Toujours souriant, il a aussi aimé rappeler sa nationalité belge et ses origines Rwandaises, notamment à l’aide d’un duo avec Gaël Faye (sosie de Stromaé et membre du groupe Milk Coffee & Sugar). Jali a fini par un ultime rappel ré-interprétant l’Espanola et en faisant jumper le public – rien que çà ! Nul doute que Jali se souviendra longtemps de cette date parisienne.

J’avais rencontré Jali, il y a quelques mois à Bruxelles. Autour d’un déjeuner, on avait parlé de sa musique et de son parcours. Comment il s’était découragé à l’idée d’apprendre le solfège, comment des années plus tard il s’est mis à la guitare pendant des mois et des mois à ne faire que çà, comment sa soeur supportait ses entrainements… C’est finalement la rencontre avec Peter, son batteur, qui a déclenché son premier concert et les choses se sont enchainées petit à petit. Jali est à la scène comme en ville, accessible, souriant et bavard. Il nous a fait visité Bruxelles, en nous faisant des blagues « C’est là où a lieu le casting de la nouvelle star belge, où j’ai été recalé trois fois ». On l’a cru bien sûr, mais c’était une boutade, il a vite compris qu’il ne fallait pas dire n’importe quoi devant des blogueurs. Jali a essayé de deviner nos professions autour d’une bière, et on a élaboré une théorie sur les envois de textos après un premier rendez-vous, autour d’un diner. Pour clôturer la journée, Jali faisait un concert – avec en première partie Gaël Faure – dans la salle où il s’est produit pour la première fois, sauf qu’il venait de signer dans un grand label : Barclay. Les fidèles étaient là pour l’applaudir. L’ambiance était à son comble. On avait été charmé, et on faisait connaissance avec l’artiste.

Aujourd’hui, Jali s’apprête à faire connaissance avec le grand public, avec son univers à la fois rêveur et encré dans la réalité, pleins d’images, comme le démontre le titre de son album et son clip Espanola.

Images réalisées à Bruxelles.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Commentaires

  • Très chouette, ce billet, très très chouettes, ces photos!

  • Excellent ce report’ d’un très bon moment que je suis bien contente d’avoir partagé avec toi :)

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE