Attention spoilers ! (surtout dans la vidéo)

Au commencement de Drive, on se demande « C’est quoi cette police rose immonde livrée de base avec Photoshop ? Genre, ils n’avaient plus de budget pour en trouver une mieux ? »

Et puis, au fil du film on comprend. C’est kitch, ça rappelle les années 80s. Exactement comme la musique bourrée de synthé (je vais pas me plaindre j’adore çà !).

J’ai vraiment aimé la première partie du film. Les lenteurs. Les intentions. Là où le film ne raconte pas, où tout est dans le non dit et l’observation. L’image, plus que le dialogue. J’adore ce genre de scènes. Le début est exceptionnel pour çà. Après il y a la surprise. Puis le grand n’importe quoi, qui fait tout de même sourire. Entre alors en scène la veste argentée au scorpion doré. Kitsch à souhait elle aussi. Mais tout passe, surtout quand on comprend que notre driver la mettra coûte que coûte.

Le héro a tout du syndrôme Tom Cruise dans ces premières années (Top Gun, Cocktail, Jours de Tonnerre). Avec un petit sourire sympathique, gentil, mais avec de la force, on sent les compétences de notre homme quand il s’agit de lutter. Avec un soupçon de fragilité pour s’attacher au personnage. Tout du mec craquant en somme. Arrive Irene. Aaaah Irene. Belle comme un coeur, avec un gamin à protéger. Incarnée par Carey Mulligan, que je trouve sublime en passant.

Alors oui bien sûr, on ne comprend pas qu’ils ne s’embrassent pas après ces longs regards langoureux et qu’il lui dise simplement « Je ne fais rien le week end prochain ».
Comme on ne comprend pas non plus que son pote Shannon (joué par Bryan Cransto, le père de Malcom hihi <3) ne se barre pas instantanément, sans faire sa valise. Ni que lui retourne au hangar (il l’a dit lui même : « Ne reviens jamais »).

Mais si on oublie ce vide scénaristique du milieu (voire de la fin roméo et juliettesque), on retiendra la scène de l’ascenseur aussi culte que la main sur la vitre de la voiture dans Titanic.

Finalement avec le recul, ce film a parlé à la midinette qui est en moi. Je suis sûre que si j’avais eu 15 ans, j’aurai fantasmer sur Ryan Gosling, en priant que mon voisin soit aussi gentil que lui avec moi. Mais voilà, je n’ai plus 15 ans. Ca m’a tout de même donné envie de revoir les bons vieux Tom Cruise et d’écouter en boucle la Bo du film.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , ,

6 Commentaires

  • Je dois être une midinette de 15 ans, car je suis complètement gay pour Ryan Gosling :)
    La B.O. est absolument parfaite!

  • Aaaarg je t’en prie ne compare pas Ryan Gosling à Tom Cruise, l’un sait jouer, l’autre est un guignol insupportable >.<

  • Vive la police word rose fluo en début de film!! On a que trop vu des effets spéciaux à tout va et des écritures stylées!! Marre de tous ces trucs qui se ressemblent et qui ne sont là juste pour faire jolie!!

    Police flashy genre néon kitch, ça colle au film, alors moi je dis OUI!!! :)

  • j’ai absolument pas du tout la meme lecture du film que toi ! c’est impressionnant. J’ai tout aimé, la seconde partie est juste simmplement magnifiquement préparé par la première, je n’ai pas du tout trouvé que c’était du grand n’importe quoi, puisque tout le long du film, ca monte en tension, et c’est logique qu’à la fin ca pete. Qu’ils ne s’embrassent pas,a lors qu’elle est mariée, ca ne me choque pas non plus ;) bref, amusant de voir comment on a pas du tout ressenti le film de la même façon.

  • J’ai adoré ce film. La photo, la mise en scène. Ryan Carrey. Tout est parfait.

  • @mlle_a : du grand n’importe quoi dans le sens où ils ne font que s’entretuer. C’est logique dans l’histoire présentée, mais j’attendais une explication un peu plus poussée… C’est juste en ça que j’ai été déçue.
    Sinon j’avais pas compris qu’elle était mariée moi avant que son mec sorte de prison, jetais persuadée qu’elle était séparée.
    @guillaume : j’avoue je ne succombe pas au charme de Ryan Gosling, après il joue super bien.

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE