Je suis contente de vous présenter aujourd’hui l’artiste Liza Manili. Ses chansons sont fraîches et acidulées. J’ai eu l’opportunité de la rencontrer au Comptoir Général. J’ai passé un moment sympathique. Il faut avouer que Liza est pleine de pep’s et super agréable à prendre en photo. Pour l’anecdote, j’ai aussi croisé Adelap ce jour là, dont j’aime beaucoup le travail. C’était le bonus de la journée !

Petit retour sur son parcours :

C’est sans peur et avec passion que Liza Manili s’essaye toujours en véritable autodidacte et touche à tout, voguant entre rencontres et opportunités. A 16 ans, après s’être faite remarquée à Strasbourg, sa ville natale, elle commence une carrière dans le mannequinat, puis dans la comédie. De cette période, Liza garde le souvenir des allers-retours entre Strasbourg et Paris, décrit dans sa chanson, Le Petit Train.

Il y a quatre ans, un ami de Liza lui suggère d’écrire une chanson et c’est le déclic. Elle écrit alors ses premières paroles, et conçoit plusieurs titres avec le musicien Daniel Marsala (dont Le Petit Train, On Se Le Dit Pas et Mourir de Toi, qui seront sur l’album à paraître en 2012). Séverin la repère ensuite sur myspace et lui offre une chanson sur son album « Cheesecake« , cela marque le début d’une longue amitié et collaboration.

A 25 ans, Liza Manili vient de sortir un premier EP, avec des vidéos pour illustrer les titres et une version démo : Le Petit Train réalisée avec Séverin, avant l ‘élaboration de l’album.

J’espère que vous aimerez cet avant goût. A noter que Liza Manili sera en tournée avec son acolyte Séverin dans toute la France en Décembre.

Les paroles sont plus des instantanés de sentiments. De quoi t’inspires-tu ?

J’écris une chanson lorsque je suis dans un état particulier et que j’en ressens vraiment le besoin. Je ne pourrais jamais écrire une chanson triste si je suis gaie. Du coup, je finis limite par aimer être triste, ou autre, car écrire sur l’état dans lequel je suis est un moment assez fort et unique. J’écris mes émotions, des intuitions, des choses qui m’arrivent. Ce ne sont pas vraiment des histoires.

Tu joues de l’auto-harpe. As-tu composé pour cet album ?

L’auto-harpe m’aide à concevoir les chansons. Les mélodies marchent parfois, mais on ne les garde pas toujours. Je travaille beaucoup en duo pour la musique. Je laissais vraiment la place à Séverin ou Antoine Léonpaul pour qu’ils fassent les mélodies. On travaillait aussi les textes ensemble.

Avais-tu déjà une idée de la couleur musicale qu’allait avoir l’album?

Non, je ne savais pas, j’aimais tellement de choses… Cela s’est vraiment fait en répétition et en studio où on a passé deux mois avec les musiciens, Séverin et Julien Delfaud. Les chansons étaient là à l’état de maquettes. Tout s’est fait pendant la création de l’album. On a essayé plein de choses différentes, des choses sont sorties, et j’ai alors su qu’on avait trouvé. On travaillait petit à petit chaque chanson qu’on avait. D’une vingtaine, on a réduit à onze. J’ai choisi celles que je préférais, pour qu’il y ait une cohérence dans l’album. On était tous d’accord, tout s’est fait assez naturellement.

Gérer l’image autour de cet album est important pour toi?

Je suis beaucoup impliquée dans l’image. On a fait plusieurs clips internet. Nefis Dhab et Dorothée Perkins en ont réalisé deux. Je me laisse diriger et on regarde les détails ensemble. Si je n’aime pas le résultat, je ne diffuse pas. Je me sens concernée par l’image de cet album. Je veux qu’on comprenne l’état d’esprit et il faut que cela soit cohérent avec la musique.
Quand j’écoute une chanson, j’ai plein d’images qui me viennent en tête. Pareil lorsque j’écris une chanson, c’est très visuel. La vidéo me touche autant que la musique, et c’est impossible pour moi d’imaginer l’un sans l’autre. Comme il est impossible d’imaginer un film sans musique. Les deux sont très liés et je suis contente de pouvoir faire les deux.

Dans la chanson Éclipse, tu parles de toi ?

C’est de l’auto-dérision en fait. C’est une chanson où on s’amuse. Elle dénote peut être du reste de l’album mais elle a sa place. Je n’aimerais pas faire un clip léger pour cette chanson car ce n’est pas un album léger. Les musiques sont assez puissante, je suis contente du travail de l’équipe et de défendre cet album aujourd’hui.

Il y a pourtant un coté pop dansant dans tes chansons ?

Ca peut paraître léger mais cela ne l’est pas forcément. J’aime bien ce contraste. C’est comme quand je ris, on peut croire que je suis au top, mais ce n’est pas toujours le cas.

Ton conseil pour ceux qui aimeraient faire de la musique ?

Il faut y aller (rire). Je me suis toujours dit que si je n’essayais pas, je le regretterai toujours. Il ne faut pas être frustré. Il vaut mieux faire des choses et ne pas y arriver. Être déçu, avoir des échecs, ce n’est pas grave. Quand on a envie de faire quelque chose, il faut se donner les moyens de le faire et ne pas avoir peur que cela ne marche pas. Qui ne tente rien n’a rien, en somme ! Il faut y aller et se donner confiance en la vie, en la chance…

Questionnaire « Girly » ou plutôt Girl Power, terme préféré par Liza :

Un programme idéal pour une soirée entre filles ?
Friends !

La chanson à écouter le matin en se maquillant ?
L’éclipse (rire)

Le film à aller voir quand on déprime ?
« N’oublie Jamais », c’est un film culte pour les filles pour bien pleurer. Tu as juste envie que cela t’arrive.

La chanson à écouter lorsqu’on fait les soldes ?
The Look de Metronomy.

Ta tenue fétiche ?
Des derbies, un jeans, une chemise, un gilet. C’est les journées où je suis la cool (ndlr – elle était habillé comme cela le jour où je l’ai vu)

La chanson de tes 15 ans ?
Baby One More Time de Britney (rires)

L’oeuvre à envoyer à celui qui t’as fait souffrir ?
Massacre à la tronçonneuse !

Une gourmandise à partager entre amis ?
La barbe à papa.

Ton secret beauté ?
Bien hydrater sa peau.

Une chanson à écouter pendant un rendez vous galant ?
Bermuda du groupe Kisses. Ca sent le soleil et les vacances, c’est parfait !

La chanson pour se mettre en forme avant une soirée ?
Heart of Glass de Blondie.

Une promenade du dimanche ?
Faire de la barque à Vincennes

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Commentaires

  • Une jolie interview, de jolies photos et une jolie artiste. Tout va bien :)

  • Interview intéressante, et tes photos sont très chouettes !

  • Merci Ally pour cette interview et ces photos d’une artiste pleine de fraîcheur :)

  • j’adore :)

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE