Cet hiver, j’avais répondu à un appel de figuration pour un film institutionnel. Motif : promouvoir la nouvelle voiture de Renault. J’avais simplement envoyé une photo, et me voilà embarquée dans l’aventure. Je ne savais pas grand chose du tournage, si ce n’est quelques éléments de la tenue pour s’approcher au mieux du look de hipster parisien.

Jour J.
On était plutôt nombreux. On est passé les uns après les autres au maquillage (léger) et stylisme, histoire de compléter notre tenue avec les accessoires qui vont bien. Cela m’a changé des tournages de clips qui ont parfois peu de moyens.
Une fois prêts, on a eu le droit à un buffet. C’est seulement à ce moment là que j’ai su de quoi il s’agissait : faire semblant d’être à une soirée sur une terrasse de la défense et danser pendant au moins 3 heures, histoire qu’ils aient tous les plans.
Heureusement une DJette était là pour nous mettre dans l’ambiance. Pas facile de faire semblant de s’éclater en soirée, quand la plupart des gens ne se connaissent pas. Pas facile non plus de lier connaissance dans une fausse fête, quand on est souvent entrecoupé par des caméras et des indications. Alors on finit un peu, vers la fin surtout, à discuter, savoir comment on s’est retrouvé là. Une fille d’employé qui a passé le casting, un danseur, un comédien… On commence à avoir mal aux pieds à force de danser avec des talons très hauts qui ne se verront pas à l’image mais qui reflètent la tenue du hipster idéal. On oublie qu’il ne fait pas très chaud sur la terrasse et on essaye de profiter de ce cadre aussi surréaliste que fake.
Des danseurs font le show : mise en situation.
Entrent alors en scène les comédiens principaux. Ceux qui auront roulé avec la fameuse voiture et nous aurons rejoint à la fête : synopsis.
Un mec au masque de batman apparaît et joue le jeux des embrassades comme si on était content de se retrouver là avant de se diriger vers la fille sur laquelle il a « flashé ».
Plus que 30 min.
Ultime scène indoor, retouche maquillage avec des traits fluos et lancé de coussins mémorables, qui nous vaudra à tous de respirer des plumes. Coupé. On ne retournera pas cette scène.

Fin : on peut rentrer chez nous.

J’avais presque oublié ce tournage, jusqu’à ce qu’un beau matin je tilte. Twizy… Renault… Mais oui… Je cherche sur le net et là, je trouve l’objet du délit. J’adore ce spot : la musique, le rythme, les images, les couleurs… et les looks ! Je suis finalement bien contente d’avoir fait partie de l’aventure même si je n’apparaît pas à l’image. Reste les deux photos souvenirs à l’arrachée : tenue de hipster et tenue de ville en partant. En attendant, je faisais bien partie de cette fête trop trendy, j’étais bien là, Twizy ou pas.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , , , , , , , , ,

2 Commentaires

  • Le monde parisien est petit finalement. C’est mon coloc’ qui a monté cette pub ! (chez Publicis…) :) On ne t’y aperçoit pas sur les images, ou j’ai mal vu ?

  • Oups, tu le dis dans ton article que tu n’apparais pas sur les images… ^^

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Instagram

Archives

CE QUE J’ECOUTE