Je ne me souviens plus qui a lancé le mouvement cette année là, toujours est-il qu’on a été de nombreux blogs à relever le challenge et faire une photo par jour pendant un an.
Je me souviens avoir vu une amie abandonner, découvert des talents insoupçonnés et surtout le plaisir de suivre le quotidien d’amies à Paris ou à l’étranger. Je n’ai pas fait le bilan de ce que m’avait apporté cette expérience et j’ai envie d’en parler aujourd’hui.

J’ai fixé le cadre dès le début : j’ai choisi de faire des photos à l’Iphone, car moins contraignant à transporter qu’un réflexe et j’avais la garantie de l’avoir tout le temps avec moi. En terme de format, j’ai choisi de faire mes photos avec l’application Hipstamatic pour le côté sympa des filtres et le format carré qui rappelle celui des polas. Ainsi, je choisis le filtre avant de faire la photo contrairement à Instagram. Je continue d’ailleurs d’utiliser cette application pour faire les photos avec mon Iphone et que je n’utilise quasiment jamais les filtres Instagram.
J’avais également choisi de nommer chaque photo avec un texte qui n’avait d’ailleurs pas forcément lien avec la photo elle-même mais avec la journée. Ça donnait des mélanges assez improbables et énigmatiques; J’aimais le fait de pouvoir conserver deux souvenirs au lieu d’un et avoir la possibilité de commenter.

Je garde un excellent souvenir de cette expérience et du résultat (à voir sur mon tumblr 365daysbyally crée pour l’occasion). J’ai hésité à le continuer en 2012 mais j’avais besoin d’un break. Faire des photos chaque jour, c’est mettre ses sens en éveil en permanence. Guetter la bonne photo, guetter le bon souvenir. C’est aussi le soir faire le point de sa journée et choisir la photo à publier. Ce côté là me manque un peu : se remémorer les kifs de la journée. Le livre 3 kifs par jour rappelle d’ailleurs les bienfaits de cet exercice.
Et puis, c’est aussi faire preuve de créativité quand on n’a rien trouvé à prendre en photo. J’ai ainsi écrit sur des post-it, fait des captures d’écran, trouver des choses à photographier chez moi. Les photos m’ont aussi accompagnée dans des endroits intimes où je ne fais habituellement pas de photo et aussi à l’autre bout du monde. J’ai pris des photos « from where I stand », des coups de coeur croisés sur les gens (vêtements, bijoux) et laissé un carré blanc pour les quelques jours où je n’ai vraiment pas eu d’inspiration. Une fois, j’ai oublié mon Iphone et j’ai résumé ma journée par écrit.

Morceaux choisis.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , ,

2 Commentaires

  • très Joli projet Ally…et une super bonne discipline

  • Ah bravo tu as tenu !!
    Tu as peut-être vu que j’ai commencé aussi :) Je l’ai fait toute avec mon téléphone exclusivement aussi, et après je choisis toujours le même filtre sur mes photos pour garder un peu de lien entre les photos. Bon, je suis un peu déçue selon les photos, mais je préfère que ça soit un peu plus « cadré » !
    Je ne connais pas l’appli que tu utilises, mais ça à l’air pas mal, je vais voir de ce pas !

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE