Je suis une végétarienne ratée. J’explique souvent ça aux gens à qui je dois me justifier que je ne mange pas de viande rouge ou de canard.
Quand j’avais 14 ans, j’ai voulu arrêter de manger de la viande, par conviction. Mais j’ai tout de même continué à manger du poulet et de la charcuterie, sans doute parce que j’aimais ça. Quand j’ai finalement voulu goûter à nouveau un steak Charal à l’oignon, qui étaient mes préférés. Le goût m’a dégoûtée. Je n’ai alors commencé qu’à manger des nuggets, filet’o'fish et autre Mc Chicken à Mc Do.

Un jour, on m’a dit que je devrais acheter des œufs ou des escalopes de poules élevées en pleine air. J’avoue que je n’y avais jamais réfléchi. Pourtant c’est mieux, autant pour le consommateur qui est normalement assuré d’un produit plus sain que pour les conditions de vie de l’animal.

Je ne dis pas que l’homme ne doit pas être carnivore. Seulement, je ne comprends pas pourquoi l’homme se sent supérieur aux animaux. Oui, il l’est par son intelligence. Mais un homme n’est pas supérieur à un autre être humain dans le sens où il n’a pas le droit de disposer de la vie d’un autre comme il le veut. L’histoire l’a déjà prouvé par le passé et on se bat encore pour les droits de l’homme. Alors pourquoi ça serait différent pour d’autres êtres vivants sous prétexte qu’ils sont moins intelligents ? Je n’aime pas les gens qui chassent parce que j’aime trop les animaux mais dans le fond je trouve cette démarche bien plus naturelle que l’industrie de la viande. Ce n’est pas le fait de manger de la viande que je condamne, l’homme est carnivore, mais cette industrie de consumérisme tellement poussée aujourd’hui qui a entraîné les dérives qui ont explosé en plein jour récemment : un circuit de la viande surréaliste et une non transparence au consommateur. J’avoue que ça m’a fait réfléchir parce que jusqu’à présent je crois que je voulais l’ignorer.

J’ai alors commencé à regarder les ingrédients sur les emballages et je me suis demandée pourquoi on trouve de la gelée bovine ou porcine dans les mousses au chocolat Carrefour ? Non parce que si c’était un ingrédient nécessaire pour les mousses au chocolat maison, ça se saurait. J’ai immédiatement reposé le paquet et pris des yaourts aux soja aux chocolats en espérant que la mention « végétale » ne soit pas mensongère.

Voilà, je ne mange toujours pas de lasagnes à la viande mais maintenant je me demande un peu plus d’où vient ce que je mange… Il était temps.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , ,

8 Commentaires

  • L’homme est Omnivore, pas carnivore ^^.

    pour la gelée de porc, c’est également le cas dans les bonbons. Il existe un gélifiant à base d’algue, dont j’ai oublié le nom, mais il me semble que c’est plus « ferme » que la gélatine de porc !

    En tout cas, sa présence peut certainement s’expliquer par le fait qu’elle évite peut-être que la mousse se liquéfie au fil du temps ? Je ne sais pas !

  • J’ai très souvent critiqué les chasseurs car je trouve ignoble de tuer des bêtes dans leur milieu naturel d’autant plus qu’elles nous fichent la paix et que ce sont nous, humains, qui empiétons leur territoire. Mais en discutant avec certains d’entre eux (les chasseurs sérieux), j’ai appris que leur rôle était aussi d’éviter la surpopulation. Exemple, par chez moi, nous sommes envahis de sangliers et de renards.

    Je peux aussi me considérer comme une végétarienne ratée. Déjà que je mange quasi pas de viande, à bientôt 31 ans, j’ai toujours droit à des critiques, des réflexions. Je ne me sens pas libre de manger comme je l’entends. Je n’aime pas la charcuterie et je suis très difficile en viande. Je n’en suis pas malheureuse pour autant.

    Hier soir, j’ai regardé « Zone interdite » sur le salon de l’agriculture. Je plains ces pauvres bêtes qui se retrouvent dans la capitale, dans des endroits et des conditions que l’humain leur impose.

    Je me sens végétarienne, hormis à quelques barbecues où je suis contente de manger un steak Charal grillé dans du pain hamburger. J’évite juste de penser dans quelle condition cette bête a été tuée. Et je n’en suis pas encore à un point de regarder les compositions. Je mange le plus naturel/fait maison possible…

  • @Neitsabes : c’est l’agar-agar ;)

    @Ally : bizarrement je me reconnais pour le pourquoi au canard ;)

  • Se poser des questions, c’est indispensable, bravo !
    Signée une végétarienne « râtée » aussi… puisque je suis végétalienne ;-)

  • Se poser des problèmes de conscience est une étape essentielle dans le cheminement vers la serenite…. Je suis également Végétalienne depuis 9 ans et je sais que c est la meilleure decision que j ai pu prendre de toute ma vie ( c est d ailleurs mon unique certitude !!!)

  • Je ne suis pas encore arrivée au même point que toi, mais il est vrai que tout ce qui arrive en ce moment nous fait poser un tas de questions …et pour ma part j’essaye de revenir aux bases, aux choses simples…ne pas manger de viande tous les jours, consommer des produits de qualité mais en petite quantité …etc

  • hello
    Je viens juste de découvrir ton blog, et j’étais tranquillement entrain de me balader dans ta rubrique Humeur quand j’ai découvert « le jour où j’ai ouvert les yeux  » … ça m’a interpellé et pour tout dire et bien moi aussi c’est comme ça que je suis devenu végétarienne, 4 ans maintenant,
    En ouvrant les yeux, en me remettant en question, en étant curieuse et en m’informant.
    Souvent les gens demandent « pourquoi être végétarienne » question à laquelle il est difficile de répondre car devenir végétarienne est un long processus.
    On ne se réveille pas un matin en se disant à partir d’aujourd’hui je ne mange plus des animaux sans avoir muri l’idée.
    Devenir végétarienne & écolo, une green girl bien dans son époque et son assiette est ce que je suis aujourd’hui
    et je suis très heureuse d’avoir réussi à appliquer dans ma vie mes croyances
    et puis comme disait Bazin  » Il faut faire le sacrifice de ses préférences mais pas celui de ses convictions » ;)
    bonne continuation !

  • Merci pour ton chouette message et ta visite Pamela. Je ne suis que partiellement végétarienne (donc végétarienne ratée) donc je suis admirative des gens qui le sont complètement. En tout cas, c’est un long processus et toujours plus intéressant de parler avec ces gens là que ceux qui disent qu’ils ne pourraient pas se passer de viande ;)

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE