Vous savez désormais que je suis une gourmande invétérée. J’ai donc encore profité de ce séjour à Barcelone pour goûter toutes les saveurs locales.

Pour le petit déjeuner, je vous conseille de goûter au Chocolate con Churros. Il y en a partout. Le chocolat est super épais ! Heureusement qu’on peut y tremper ses churros, sinon on s’étoufferait presque. Il parait que l’Espagne a eu une dérogation de la commission européenne pour garder leur chocolat aussi onctueux. Je ne connais pas tous les détails mais cela vous donnera une idée de l’exotisme de la chose.

Chocolat, churros et jus d'orange

J’ai aussi retrouvé les Pastissets chers à mon coeur. Quand j’étais petite, j’avais séjourné en Espagne avec ma famille et pour le goûter sur la plage, j’avais le droit aux Pastissets. Je n’en avais pas revu depuis et j’étais contente d’en remanger. Ça fait forcément remonter tout un tas de souvenirs mais c’est toujours aussi bon ! C’est une sorte de pâtisserie pâte brisée/sablé avec à l’intérieur des « cheveux d’ange », une sorte de confiture/lamelles très fines de melon/citrouille confits. Oui en vrai, je ne sais pas exactement avec quoi c’est fait mais c’est un délice !

des pastissets en vitrine

Je croque dans un pastisset

Difficile de parler d’Espagne sans parler de tapas… Les meilleurs que j’ai mangé sont chez Cerveceria Catalana (c/ de Mallorca 236, pas trop loin de la Pedrera d’ailleurs). L’adresse a un grand succès, vous devrez peut-être attendre un peu pour avoir une table mais ça vaut vraiment le coup. Nous avons mangé d’autres tapas (photos ci-dessous) mais le rapport qualité/prix était loin d’arriver à la cheville de cette adresse. Au programme : jambon cru, patatas bravas, poulpes, poivrons grillés, queso manchego. Pour boire, vous aurez l’option sangria classique à base de vin rouge comme on la connait chez nous, ou sangria à base de Cava ( le « champagne catalan »). J’aime bien cette dernière, elle me rappelle un peu le cocktail Mimosa (champagne/jus d’orange). C’est léger et fruité, ça change. 

poulpes et jambon cru

Une autre version de la sangria à partir du Cava

Côté boissons, il y a deux autres spécialités : Granizado de Limon et le Horchata. Vous en trouverez partout également. La première (photo ci-dessous) est un granité comme son nom l’indique, à base de glace pilée et de citron. Ca me rappelle également mes vacances en famille et c’est super rafraîchissant. Pour le second, je dois avouer que c’est particulier. C’est fait à base de tubercules, ça ressemble à du lait végétal.

granité au citron

Question dessert, il vous faudra goûter la Crema Catalana, l’ancêtre de notre crème brûlée. J’ai mangé celle-ci prêt de la place Real à La Crema Canela (Passatge de Madoz, 6). Ce restaurant n’était pas typiquement espagnol, le serveur nous a vu arriver à trois kilomètres et nous a donné une carte en français. Par contre, c’est fin et bon dans une ambiance raffinée.

Crema Catalana

L’incontournable du séjour : le marché de la Boqueria. Rien que de se promener dans les allées sans rien acheter, ça vaut le détour. En vrai, je vous défie de ne rien acheter. Vous craquerez forcément pour des fruits frais, des figues ou du jambon cru. C’est tellement frais, qu’on se laisse forcément tenter.

le marché de la boqueria

Non loin de la Boqueria, on a jeté notre dévolu sur un restaurant plus au calme : l‘Iposa (Calle Floristes de la Rambla, 14). Pour seulement 8 euros : petite entrée + boisson + plat + café. En plus de ne pas être cher, c’est excellent. Cerise sur le gâteau, une des scènes de l’Auberge Espagnole a été tournée en ces lieux. Celle où Xavier (Roman Duris) apprend à parler le » puta madre » et emmène sa « Judith Godiche » à danser.

fleurs à l'iposa

poisson croustillant courgettes

falafel

Si vous passez la journée à la Barceloneta et que vous voulez aller boire l’apéro avec vos potes, je vous conseille (Merci Goulven pour le tuyau) le Makamaka (Passeig de Joan de Borbó, 76). On y sert des burgers, l’ambiance est sympa, les pichets de sangria (ou sangria de cava) coulent à flot et leurs cocktails sont à tomber. J’ai craqué pour celui à la cacahuète !

makamaka restaurant

cocktail à la cachuète

Enfin, une fois n’est pas coutume, je vais vous conseiller une boutique. Je ne sais pas pourquoi, je me suis obstinée à ne pas prendre mes tongs. S’il y a bien un voyage où j’aurais dû les prendre, c’est celui-là. Résultat, mes autres chaussures m’ont fait mal aux pieds et je suis partie en quête de confort. Au détour d’une vitrine, je suis tombée sur cette paire d’espadrilles Toni Pons fabriquées en Espagne. J’ai craqué pour le côté marinière et leur design un peu travaillé. C’était marrant car j’ai bien essayé de parler espagnol, puis anglais, mais c’était encore en français qu’on se comprenait le mieux avec la vendeuse, et pour cause, elle a vécu à Paris. Si vous passez dans le coin, faites donc un tour à Musonka (Carrer d’Esparteria 16) pour voir ses nouvelles sélections.

espadrilles toni pons

espadrilles Toni Pons

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

4 Commentaires

  • Un tout grand merci pour tes commentaires surtout celui concernant mes tatouages ça m’a fait vraiment chaud au coeur ♥♥♥

    Je ne suis encore jamais allée à Barcelone mais vu que c’est dans mes projets, je mets ton article dans mes dossiers. Ton article me donne l’eau à la bouche :p

  • Super ce billet ! Je le bookmarke, on ne sait jamais ;-)

  • Ton post me donne envie de retourner à Barcelone ! Je n’ai pas eu l’occasion de profiter d’1/4 des jolies choses que tu recommandes lors de ma dernière visite… bouuuuh !

  • trois séjours à Barcelone, & toujours pas goûtée les Chocolate con Churros … -_-

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE