griffith observatory à los angeles

Force est de constater que mes cartes de voeux ont évolué au fur et à mesure des années. Au départ, je voulais faire un montage joli sous photoshop. Avec le même procédé, j’ai ensuite mis en image ce que je souhaitais pour l’année à venir. Enfin, j’ai commencé à utiliser mes photos, en choisissant toujours celles inspirant poésie et sérénité. Car c’est ce que je vous souhaite, une année sereine, qui vous comble et que vous trouviez l’équilibre parmi le tourbillon du quotidien.

Année après année, j’ai toujours l’impression de courir après mes rêves, mes envies, mes projets. J’avance pourtant, mais pas assez vite à mon goût. J’ai cependant appris à apprécier le voyage, à accepter ma condition plurielle, à avoir envie d’apprendre encore et toujours. Tant que ces envies m’animent, c’est que tout va bien.

Je sais ce que je veux. Je sais ce que je ne veux pas. Tout est question d’équilibre. Il faut parfois essayer. Se laisser emporter par la curiosité. Changer de chemin. Essayer encore. Je fais partie de ces gens qui explorent. Pas facile dans une société où on aime vous mettre dans des cases. Comme si une seule personne répondait à une seule étiquette. Alors ça me conforte quand j’entends les paroles de Woodkid, tirées de cette vidéo en partenariat avec Absolut :

« J’ai essayé beaucoup de choses dans ma vie. Il ne s’agit pas d’essayer quelque chose et de réussir dedans nécessairement. Il s’agit d’essayer plusieurs choses et de trouver sa voie. Ce n’est pas renier ce que vous étiez avant. C’est devenir quelque chose de plus et non quelque chose de nouveau. »

Certaines personnes, à des moments différents, m’ont dit qu’il faudra choisir, car on ne peut pas tout faire. Choisir, c’est renoncer. C’est difficile pour moi qui aime croquer la vie, qui aime les expériences et tester tant de choses. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut pas tout faire en même temps. Un projet à la fois, prioriser, être patiente et espérer enfin trouver l’équilibre.

« Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait. »

extrait de l’excellent livre « L’homme qui voulait être heureux »

PS : si vous vous demandez où a été prise cette photo, il s’agit du Griffith Observatory à Los Angeles.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 Commentaires

  • Jolie photo! Très bonne année à toi aussi ;)

  • Belle année à toi également !

  • Chère Ally,

    Merci pour tes vœux qui nous offrent calme et plénitude pour 2014. Ta photographie est magnifique. Elle respire ce petit coin de calme dans un monde qui va à cent à l’heure mais qui nous offre tant de belles choses à vivre.

    Une très belle année à toi.
    Eryn DO

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Parisienne d’adoption. Passionnée par la photo, le web et les jeunes talents, je partage avec vous mes découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Instagram

Archives

CE QUE J’ECOUTE