Demain, c’est la reprise et il est grand temps de regarder une dernière fois 2014 avant d’accueillir 2015 à bras ouverts.

J’ai ralenti un peu la cadence du blog ces derniers temps, prenant du retard dans le traitement de certains shootings photo, diffusion d’articles ou bilans mensuel. En octobre, j’ai couru. En novembre et décembre, j’ai lâché prise. J’avais pourtant élaboré un calendrier des posts à venir, pour ensuite mettre mon exigence au placard et me laisser vivre un peu. Une phrase que David Foenkinos m’avait dit résonne souvent en moi « Il faut alterner les moments où on reste enfermé et d’autres où l’on vit. »

En novembre et en décembre, j’ai fait 1473 photos, 9 restos, 8 concerts, 8 articles de blog, 8 soirées, 7 couvertures d’évènements pour le boulot, 4 ciné, 3 goûters, 4 sorties culturelles, 3 rendez-vous autres, 2 week-end à Lyon et 1 interview. Ça ne laisse pas beaucoup de temps pour rester enfermé et donc pour bosser sur mes projets.

Cette année 2015 a déjà commencé avec quelques petits changements, des cheveux rouges et j’ai troqué le nouvel an à Lyon contre une journée à la patinoire, alors voici un petit changement de plus : exit le questionnaire de fin d’année qui ne me correspondait plus vraiment.

Pour faire le bilan de votre année, je vous conseille les 8 questions pour aimer 2015 de Florence Servan-Schreiber. Son atelier sur le bonheur que j’avais fait il y a 2 ans m’avait beaucoup plu. Réfléchir aux rôles de sa vie aide à prendre conscience que nous sommes multiples et que nous ne pouvons pas avoir la même exigence avec nous-mêmes dans tous les domaines.

Je ne vais pas répondre ici aux 8 questions, mais m’en inspirer pour parler des accomplissements de cette année, de mes déceptions et de ce que j’ai appris.

L’année a commencé par une formation de communication et marketing que j’ai souhaité faire pour compléter mon cursus. En plus de rencontrer des personnes formidables, cela m’a permis d’avoir plus confiance en moi. Beaucoup faisaient la formation pour obtenir des compétences web, alors que moi je les avais déjà. Cela m’a conforté dans l’idée de me positionner comme experte, ne pas être éxécutante, apporter mon savoir-faire et pourquoi pas moi aussi, donner des formations.

J’ai aussi activement cherché un travail. J’ai saisi toutes les occasions et je n’ai fermé aucune porte. J’en ai d’ailleurs tiré des enseignements que je pourrais partager avec vous. Je me suis épuisée à la tâche, mais je n’ai pas renoncé. J’ai également fait de la freelance, ce qui m’a beaucoup appris sur les négociations, ce que j’étais prête à accepter ou non. C’est important de fixer ses limites. Finalement, je me suis laissée envahir par la peur. C’est au moment où tout a commencé à s’arranger que j’ai vu Boyhood. Ce film a été une claque pour moi, et je me suis demandée si c’était vraiment ça que je voulais… Je m’en suis voulu de ne pas avoir utilisé mon énergie et mon temps à ce que j’aimais vraiment faire. Finalement, je n’ai pas trouvé un mais plusieurs emplois cette année. 2 CDD et 1 CDI. J’ai également fini par refuser des entretiens. Avoir enfin un peu de temps pour respirer et se concentrer sur autre chose.

J’ai continué les shootings photos, improvisés, en achetant des accessoires ou en repérant les lieux avant. C’est un exercice que j’adore ! Je me lâche de plus en plus et j’ai toujours envie d’aller plus loin. Je continue également les discussions avec mon collectif photo et nous avons fait une nouvelle exposition sur le thème de l’identité. C’était un thème qui ne m’inspirait pas du tout, et finalement, j’ai fait avec la contrainte. J’ai également oeuvré sur la communication de l’événement et c’était encore une fois super sympa de voir plein de gens différents au vernissage.

J’ai profité de plusieurs escapades improvisées. Pendant la première partie de l’année, j’étais toujours en attente de réponses d’entretiens, je n’osais pas bouger, devant être disponible d’un moment à l’autre. Alors quand on m’a proposé de visiter des vignes, d’aller à Musiq’O’Lycée et des billets de bus pour Amsterdam, c’était plus que bienvenu ! C’est marrant comme quoi la vie peut vous sourire soudainement parfois. C’est un des enseignements cette année : ça ne sert à rien d’être pessimiste, il y aura toujours quelque chose de bien qui croisera votre chemin. Il faut avoir confiance. Et puis à force, j’en ai eu marre d’attendre, j’ai bouclé mes vacances pour la Grèce, n’en déplaise à mes futurs employeurs. Tout s’est finalement bien goupillé, comme quoi… et je me suis même octroyée une petite semaine à Copenhague en plus.

J’ai également fait une mission au sein de Sony Music. Cela faisait un moment que j’avais envie de découvrir le fonctionnement d’une maison de disque. La mission était courte, mais j’ai rentabilisé le temps à fond. Quand on sait qu’on est là uniquement pour quelques semaines, on profite. Ça m’a fait rire de prendre le même ascenseur tous les jours que certaines de mes idoles.

Après moultes cat-sittings, je me suis enfin décidée à adopter un chat. Cela faisait dix ans que j’y pensais, il était temps de passer à l’action. J’adorais garder les chats des autres. Ca rend service, fait quelques sous et en plus de ça, je passais un bon moment à cerner leurs caractères différents. Mais j’ai eu envie de partager mon quotidien avec ma propre petite boule de poils noire. Financièrement, ce n’était pas le meilleur moment pour l’adopter mais je me suis lancée quand j’ai reçu un mail du bon coin « quelqu’un s’est désisté, ce n’est pas un mâle mais une femelle, êtes-vous tout de même intéressée ? ». Je suis heureuse d’avoir Kuki depuis.

J’ai également fait plein d’autres rencontres artistiques enrichissantes. Me sentant plus que jamais légitime, et ça fait du bien.

J’ai eu quelques déceptions amicales et familiales, mais ça a été l’occasion d’ouvrir le dialogue sur des fonctionnements qui n’allaient pas et ça a finalement été quelque chose de bénéfique.

En 2014, j’ai appris plus que tout à me fier à mes intuitions et à mes envies. Ca simplifie beaucoup de choses.

Culturellement, j’ai renoué un peu avec le cinéma : Boyhood, Respire, Le Rôle de ma Vie. Côté chanson, j’ai eu un énorme coup de coeur pour Vianney. Je vous en reparle bientôt et je vous invite à écouter ma playlist 2014 qui résume très bien mes coups de coeur musicaux.

Il est temps maintenant pour moi de vous souhaiter une belle et heureuse année 2015 : qu’elle soit créative et sereine. Cette année, je fêterai les 10 ans du blog. J’ai du mal à croire que ce qui a été une simple impulsion un jour d’été soit encore là aujourd’hui. Il a beaucoup évolué, j’ai vécu de belles choses grâce à lui et j’aimerais continuer à partager beaucoup plus de choses ici. Ce n’est pas toujours évident de se livrer et de garder le rythme, mais j’espère trouvé un juste-milieu qui vous plaira. Plus que tout, j’aimerais arrêter de me disperser et bosser plus sur mes projets persos. Tout un programme…

D’ici là, si vous êtes en rade de résolutions, je vous invite à lire ce chouette article sur Madmoizelle plein de bienveillance ! Bon courage pour la reprise !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE