Ce n’est pas la trinité mais presque. Le Triangle, c’est l’histoire de Maïly, son frère Laurent et son mari québécois Jocelyn. Tous les trois stagnent un peu dans leur boulot. Laurent fait un CAP cuisine et passe par les plus grands. Laurent souhaite renouer avec la production artisanale de bière et Maïly troque son poste de management pour les aider à monter ce restaurant microbrasserie.

C’est pour leur anniversaire qu’un habitué nous a invité à partager cette bonne adresse. Bière brassée sur place, accords mets et bières. Au programme : découverte de leur entreprise et victuailles, le tout dans une bonne ambiance.

L’idée a germé petit à petit dans l’esprit de Laurent et Jocelyn. Ils décident d’ouvrir leur microbrasserie à Paris, là où le marché n’est pas saturé pour la bière locale et pour concilier plus facilement la vie de famille. « C’est maintenant où jamais » et ils ont sauté le pas, ne cachant pas que la vie de restaurateurs est difficile mais ils aiment partager leurs passions avec les clients. C’est un rêve qu’ils ne pensaient pas réalisable et pourtant, on l’a sous nos yeux.

Jocelyn nous fait visiter le sous-sol, pour nous expliquer sa façon de brasser la bière. Grâce à son expérience, il arrive à mettre au point des recettes par anticipation. Sa valeur ajoutée : c’est ce qu’il aime faire et il est bon là dedans. Sans nulle doute, nous avons ouvert la soirée avec la Simone (ci-dessus) que nous avons tous dégusté avec plaisir. D’ailleurs la bière maison a du succès, il la renouvelle régulièrement ce qu’il fait que ce n’est jamais la même. Il aimerait à terme en proposer plusieurs.

Être brasseur, cela ne s’improvise pas. Il y a le matériel, connaître la « chimie », comment faire beaucoup avec peu de moyen, connaître les bonnes conditions de fabrication, de conservation et les fournisseurs (le houblon étant par exemple plus prisé et plus rare que le malt). C’était passionnant.

Nos hôtes nous ont ensuite invité à déguster les plats de Laurent en associant des bières artisanales savamment sélectionnées. J’ai craqué pour le carpaccio de thon au pavot accompagné d’une bière un peu acide pour faire l’écho d’un citron. Les betteraves et le Saint-Maur accompagnée de la délicieuse Rodenbach Grand Cru, l’une des bonnes surprises de la soirée, ça me rappelait la kriek en un peu plus vinaigrée. J’ai adoré. On s’est aussi régalé avec de la Fourme d’Ambert servie avec du sirop d’érable rappelant les origines de Jocelyn. Niveau desserts, nous n’étions pas en reste avec la pavlova aux fruits rouges onctueuse et la glace à rien, originale, puisqu’il s’agit de la base d’une glace vanille sans la saveur ajoutée, avec pour terminer le repas, la très bonne Péché Mortelle de Dieu du Ciel au café, importée du Québec.

Je vous invite à tester cette adresse entre amis pour partager ces plats, ils font aussi des brunch-bières le week-end et des soirées poutines ! J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche. :)

Le Triangle
13 rue Jacques Louvel Tessier
75010 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 Commentaire

  • Je veux que tu nous a mis l’eau à la bouche, ton article donne trop envie!

Laisse un commentaire

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE