Articles de "Inspirations culturelles"

J’ai connu Francis Magnin par hasard, sur le Facebook d’une amie. Je vous avais déjà parlé de la Commande Parfaite. Il a déjà réalisé une dizaine de court-métrages, exposant ceux dont il est le plus fier sur son site. Récemment il a réalisé k7, avec comme acteur Tom Villa, mais vous ne le verrez pas en ligne tout de suite, car il a été soumis à des festivals. Francis Magnin a décidé de vivre de sa passion : la réalisation. Aujourd’hui, Francis est aussi auteur pour son compère Tom Villa dont il co-écrit les spectacles et les chroniques sur Europe 1.
Cet homme de l’ombre a décidé de se mettre en lumière provisoirement pour passer un cap. Il a ouvert une récolte Kiss Kiss Bank Bank pour réaliser A la Fenêtre, un film court avec Baptiste Lecaplain en acteur principal.
J’aime réellement son travail et l’énergie qu’il dégage pour mettre en place ses projets. Si vous aussi vous avez un projet qui vous tient à coeur, je vous conseille de lire cette interview. Un exemple à suivre !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je me lance dans un article pèle-mêle à l’image des articles de Marie Guillaumet ou Je ne sais pas quoi choisir dans lesquels j’aime piocher à loisir ce qui m’intéresse. Voici quelques uns de mes visionnages de ces derniers temps, j’espère que cela vous inspirera.

Un Homme Idéal : suspense et beau gosse

Je l’ai vu en avant-première pour voir Pierre Niney, avouons-le, mais aussi parce que le scénario m’avait intrigué. Mathieu Vasseur, écrivaillon en herbe, tel LeReilly, cède finalement au succès facile en s’appropriant le journal intime d’un mort ayant fait la guerre d’Algérie.
Verdict : j’ai passé un très bon moment. J’ai beaucoup aimé le début qui installe l’histoire, la coiffure au bol de Pierre Niney et ses habits d’étudiant. La rencontre au cocktail avec sa future. Après on entre dans le vif du sujet, un suspense haletant, loin du décor du début. Le mensonge le rattrape… jusqu’à la fin, avec des jeux de miroirs. J’ai apprécié que le film aille au bout de ses idées, mais des questions restent en suspens sur certaines volontés du personnage. Quel est le contenu de Faux Semblants ? Est-ce que la vérité est dévoilée ? Est-ce que la fin était réellement entièrement préméditée ? Si vous avez les réponses à ces questions, je suis preneuse !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

La semaine dernière avait bien commencé. J’étais lancée plus que jamais pour l’écriture du blog et puis, il y a eu ces tragiques événements. Je suis passée par plusieurs phases, abasourdie, triste, angoissée et l’envie de vivre tout de même. Cela a fait écho aussi à des choses plus personnelles, me donnant envie de sortir des tiroirs un projet que j’ai depuis longtemps. Dimanche, voir tous ces gens dans la rue, ça a fait du bien. Témoigner de notre ressenti, être là, c’était important. Mais continuer de vivre, sans oublier, l’est tout autant. Les réseaux sociaux ont été suspendus, plongés au coeur de l’actualité tandis que dehors, cela continuait tout de même à vivre. Comme si, parler d’autres choses sur les réseaux sociaux était malvenu. Cette culpabilité ambiante m’a un peu gênée, même si cette solidarité spontanée était belle à voir.

Finalement je me dis que vous parler aujourd’hui d’un film qui est une ode à la vie fait sens. Mardi dernier, je suis allée voir Les Souvenirs en projection presse. D’ailleurs, il faudra qu’on m’explique pourquoi l’ambiance est toujours glaciale dans ces conditions-là. Ce n’est pas parce qu’on est là pour le boulot, qu’on est obligé d’être blasé. C’était mon premier cinéma de l’année, et c’était parfait. Je porte toujours un intérêt certain au premier film que je vois au début de l’année. Il faut qu’il soit beau et inspirant. C’était le cas pour celui-ci.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est mon amie Ogoulbibi du collectif photo qui m’a parlé du Musée d’Arts Forains en premier. Ce musée d’ordinaire ouvert uniquement sur réservation ouvrait ses portes exceptionnellement entre le 26 décembre et le 4 janvier au public. Puis, j’ai vu des photos lors d’une soirée Google City Experts où j’avais eu la bonne idée de ne pas aller. J’avoue, j’étais verte de jalousie en voyant passer les photos instagram. Heureusement, grâce à l’office deTourisme de Paris, j’ai gagné des places et j’ai pu profiter d’une ballade aussi étrange que féerique ce week-end.

Dans les grandes halles de Bercy sont installés ces vestiges des fêtes foraines d’autrefois : baraques animées comme à l’époque, manèges pour enfants, manège vélocipède pour adulte… Le tout éclairé de manière tamisée renforçant l’impression de  magie et d’étrange. Avouez que vous retrouvez nez à nez avec ce mannequin licorne vous filerait des frissons dans le dos.

A l’extérieur, il y avait quelques sculptures et des stands de nourritures. Des musiciens vêtus dans des costumes d’époques.

Ca m’a rappelé ce que me disait ma grand-mère sur les fêtes foraines où elle n’avait pas toujours le droit d’aller et la vaisselle qu’elle y avait gagné. Et puis mon enfance bien sûr : je n’ai pas résisté à faire un tour de manège sur un petit cheval de bois… C’était un chouette moment.

J’espère que vous aurez l’occasion de faire un tour entre ces murs hors du commun. J’espère en tout cas que mes photos vous feront voyager. Je me dis que ce blog manque parfois de petits posts spontanés comme celui-ci, comme je le faisais au début… Il faut dire que maintenant, pour l’instantané les réseaux sociaux sont là. Quand j’ai commencé le blog, il n’y avait ni Facebook, ni Twitter, ni Instagram… Difficile à imaginer non ? Pourtant j’adore les réseaux sociaux… Ils m’ont apportés plein de choses, mais j’ai constaté aussi que parfois, ils m’enlèvent l’inspiration pour le blog suite à un partage trop rapide. Voilà c’était ma petite digression du jour ! J’espère que les photos vous inspireront et à très vite !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !


photo de Alice Dadun

Est-il besoin de rappeler mon amour pour Mélanie Laurent ? Tout a commencé par un coup de coeur pour son album En t’attendant. Je m’étais dit qu’une telle sensibilité dans les textes se ressentirait forcément à l’écran. J’avais donc été voir son premier film en tant que réalisatrice Les Adoptés. Respire est son deuxième film et sort en salle le 12 novembre. J’ai pu le voir en avant-première, en présence de Mélanie Laurent et l’actrice Joséphine Japy, ajoutant un regard supplémentaire à ce long-métrage.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est le moment où je regretterais presque de ne pas avoir le câble ou Free. Même si en vrai, je n’ai plus de télé, merci le replay. Le 1er novembre, National Geographic Channel commence à diffuser une série documentaire de six épisodes, racontée par Patrick Poivre d’Arvor qui plus est, consacrée aux années 90s. L’occasion de revivre les moments forts de cette décennie : l’ère Clinton, la mort de Lady Di, la victoire de la coupe du monde… De quoi avoir envie de coocooner sous la couette en mode nostagique pour les trentenaires que nous sommes (bon vous, vous êtes peut-être plus jeunes).
Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je fais des folles rencontres ces derniers temps et les jours passent trop vite pour que je vous raconte tout ici. Mais je ne résiste pas à partager avec vous ma soirée hier soir chez Europe 1.

J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre en allant rencontrer les équipes de la radio.
Étaient présents Thomas Sotto, David Abiker, Wendy Bouchard, Marion Ruggieri, Jean-Philippe Balasse, Nicolas Poincaré et Nikos Aliagas . Ils ont d’abord parlé des évolutions : la radio filmée et la nécessité d’être sur Twitter aujourd’hui quand on est journaliste. Chacun a ensuite rappelé ses activités à Europe 1 et je vous invite à découvrir la grille des programmes si vous voulez en savoir plus.

Ce qui m’a le plus intéressée c’est leur retour d’expérience en tant que journaliste interviewer. L’interview est un format qui m’a toujours intéressée. J’en lis/écoute/regarde chaque semaine et je sais quel boulot ça représente depuis mon expérience de journaliste musicale et aujourd’hui sur le blog.
Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Palo Alto ne parle pas de l’amour entre un professeur et son élève. Palo Alto parle de l’âge adolescent et de son errance. De ses parents qui ne nous comprennent pas et qui sont occupés à autres choses. De la pression scolaire. Des devoirs, mais aussi du regard des autres, sanglant à cet âge là. Cette pression qui nous dicte qu’on n’a pas le droit à l’erreur alors même qu’on se cherche. De la compétition sexuelle dûe à la puberté. Ce sexe, drogue et rock’n'roll un poil trop présent dans le film. L’ennui. Ces heures à errer, entre potes ou seul chez soi. Le vide de ce monde sans internet. Des heures entières dans sa chambre, dans son monde, à se vouloir plus fort. Chercher le réconfort dans l’autre et se plier à l’autre parfois pour exister.
Ce rythme contemplatif m’a fait replongé dans les heures de mon adolescence perdue. Cet âge qu’on regrette uniquement pour l’inconscience envolée.

Ce film complète très bien un autre film que j’ai vu récemment States of Grace sur un centre d’ados en difficulté. Je vous encourage à voir ce dernier.Palo Alto est inspirée des nouvelles du même titre écrites par James Franco. Est ce que certains d’entre vous les ont lues ? J’avoue que je suis curieuse maintenant.

Crédit photos : Pathé Distribution

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime beaucoup les expositions du musée des Arts et Métiers. Il n’y a pas beaucoup de salles mais c’est toujours bien pensé et très complet. Alors quand on m’a proposé de découvrir en avant-première l’exposition Culture TV, j’ai foncé !

J’ai une grande affection pour la télévision, sans doute à cause des nombreuses heures passées seule à regarder séries et dessins animés ou en famille devant les émissions de variété. Cette fenêtre ouverte sur le monde est inconsciemment une des raisons pour lesquelles j’ai voulu habiter à Paris ; pour être là où cela se passe, dans la capitale de la culture et des médias. Même si je n’ai plus de poste de télévision chez moi aujourd’hui, je reste attentive : je regarde souvent des émissions en direct sur internet ou en replay.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Marcher en talons pour une fille, ce n’est pas toujours facile. On a souvent mal aux pieds à la fin de la journée. Alors imaginez courir ! C’est pourtant ce que fait pendant toute une journée l’héroïne du film Blackout TotalWalk of Shame de son titre original. On parlait justement de cette anecdote avec un ami avant qu’on me propose de voir le film en avant-première. Alors j’ai foncé, histoire de me faire un avis et je dois avouer que j’ai passé un bon moment.


crédit photo : Jamie Trueblood

Le pitch ?

Megahn Miles est présentatrice de journal, à la Robin Scherbatsky. Elle aussi vise une promotion. La concurrence est rude et son fiancé vient de la laisser tomber. Ses amies l’invitent à sortir histoire de se changer les idées. Soirée arrosée, réveil le lendemain auprès d’un inconnu. Sa messagerie indique qu’elle a un entretien pour le job de ses rêves le soir, mais c’était sans compter un concours de circonstances qui la propulse à la rue, sans voiture, sans argent et sans téléphone. Pas facile de retrouver son chemin dans de telles conditions… Arrivera-t-elle à l’heure à son rendez-vous ?

Ce que j’en ai pensé  ?

C’est le film de fille parfait .Une pointe de romantisme, des situations comiques qui s’enchaînent. Il ne manque plus qu’une glace Haagen Dazs, ou Ben&Jerry si vous préférez. Seule la fin du film m’a laissée septique.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages :«1234567»

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE