Articles de "Humeurs"

Je ne me souviens pas de la première fois où j’ai découvert Mélanie Pain. J’ai l’impression qu’elle a toujours été là. Ce qui est sûr c’est que je l’ai vu en duo avec Julien Doré sur Helsinki ou écouté en boucle La Cigarette ou Ignore-Moi.
Si elle continue sa collaboration avec Nouvelle Vague, elle n’en oublie pas son projet personnel. Elle revient avec Parachute qui renferme des textes forts et un habillage plus électro. C’est à Lapérouse qu’on s’est rencontré et qu’elle a accepté de se livrer naturellement et sincèrement sur son parcours et ses choix de vies. Elle joue ce soir au Jazz Club Etoile à Paris.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cette Campagne avait tout pour me plaire : le côté assumé de Marie-Antoinette, la sublime Élodie Frégé et une routine visage naturelle.
C’est par un tweet que tout a commencé lorsque j’ai découvert cette vidéo en pré-roll youtube cet été et j’ai été invitée la semaine dernière à la soirée de lancement de la nouvelle gamme Aura Mirabilis de Roger & Gallet avec la chanteuse en égérie.


Photo © Flavien Prioreau / Roger&Gallet

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai été élevée dans une famille qui a vécu la guerre. Qui en avait peur à chaque coin de rue. Ma grand mère me racontait qu’ils essayaient toujours de se relayer lorsqu’ils sortaient afin que les enfants puissent toujours compter sur un parent et ne se retrouvent pas orphelins.

Les coups de feu. Les militaires dans la cour d’école. Les éclats de verre comme celui tombé sur la chaise à deux cm de ma mère. Ces souvenirs se mélangeant à ceux de la guerre précédente : les couvres-feux, les vitres teintées de noir, les sirènes, le rationnement de nourriture.

La peur au ventre, partagé entre les différents partis, se faire petit, être un citoyen invisible pour poursuivre sa vie et espérer partir.

Mes grands-parents ont fui, ont hésité sur la destination et ils ont eu l’assurance d’une mutation. Boucler toutes leurs affaires pour prendre le minimum et le plus précieux. Espérer voir leurs biens à l’arrivée, l’espoir d’une vie nouvelle. De simples biens résultant d’un dur labeur. Quitter les uns et les autres sans un mot. La boule au ventre, partir. Être d’honnêtes gens. Quitter son pays, ces belles bâtisses blanches et la mer. Fuir pour pouvoir vivre.

Voilà les souvenirs avec lesquels j’ai été élevée. Outre la nostalgie d’un endroit et d’un temps révolu, j’ai toujours senti la douleur et le tiraillement dus à une douleur autre que celle des aléas de la vie. Je n’ai jamais pu comprendre la peur de ma grand-mère quand je rentrais tard le soir ou quand j’allais à un événement avec une foule… Jusqu’au 13 novembre dernier.

Déjà en janvier, la mémoire était là. Irrationnelle mais bien réelle.

Je suis le fruit d’une génération sans peur, tranquille et bien loin de tous ces tracas. Une génération de paix qui ne sait pas ce que c’est de manquer. On ne fait pas trop de stocks dans les placards et on ne cherche pas une utilité ou à réparer tout ce qu’on a sous la main, même si cela tend à changer, écologie oblige.

J’ai toujours pensé que ma grand mère avait eu une existence un peu hors du commun, de part son histoire familiale, ses innombrables anecdotes avec ses oncles et ses tantes, son caractère, faire face à tout ça… Peut être que cela l’avait forgé. Mais il en a fallu du courage pour vivre dans ces milieux méfiants et hostiles. Je l’ai toujours admirée pour ça.

Aujourd’hui, quand j’entends les termes coups de feux, explosions, je suis triste et j’ai parfois peur que la paix soit finie. Je pense à eux et je ne sais pas si j’aurais leur courage… Comme si, eux, avaient eu le choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nouvelle année oblige, ma question préférée du moment est de demander à ceux que je croise leurs aspirations ou résolutions pour 2016. J’avoue m’être laissée surprendre par certain de leurs challenges ! On ne s’attend pas toujours à certaines réponses, et c’est finalement un bon moyen de connaître les priorités des gens qui nous entourent.

De mon côté, c’est un peu moins original, j’ai simplement la volonté d’accoucher de certains projets, j’ai l’impression d’être en gestation depuis trop longtemps ! Pour m’aider à garder la motivation sur toute l’année, j’ai décidé de l’écrire sur les murs !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est fou comme les bilans peuvent être bénéfiques parfois. Au boulot, je me suis investie à fond dans mon nouveau poste, proposant toujours plus et en ayant toujours l’impression de ne jamais faire assez. C’est finalement en prenant du recul sur l’année écoulée et tout ce que j’avais réalisé, que j’ai pris conscience de tout le travail abattu. Je peux être fière de tout ce que j’ai mis en place et de toutes les propositions que j’ai faites. Pour l’année 2015, j’ai l’impression que c’est un peu pareil. J’ai vécu à 1000 à l’heure tout en remettant tout en question, sans avoir eu l’impression de construire… Pourtant, quand je me retourne sur cette année, je vois que le voyage n’a pas été vain et qu’il pose, je l’espère, de bonnes bases pour 2016.


Photo prise en 2015 à Sintra, près de Lisbonne 

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai vu Seul sur Mars en avant-première avec Madmoizelle la semaine dernière. C’est un film magnifique avec des paysages incroyables et une histoire bien plus prévisible – et crédible – qu’Interstellar. Je suis bien contente que le cinéma renoue avec l’espace en ce moment. M’occupant actuellement du social media management d’une école d’aéronautique, j’ai eu un autre regard sur le film. Non plus comme de la science fiction mais comme le reflet du quotidien de certaines personnes. J’ai vu des étudiants accomplir leurs rêves et bosser sur un programme d’Ariane ou faire une mission de simulation sur Mars… C’est assez magique le chemin qu’on arrive à réaliser avec de la volonté et du travail.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a eu des turbulences. Tu t’es accroché aux accoudoirs et tu m’as dit ne pas être rassuré. Je t’ai dit que ce n’était rien, que j’avais l’habitude. Ce qui était vrai mais une petite voix m’a traversé l’esprit. « Et si il avait raison ? Et si c’était l’heure. »

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je me suis fixée comme objectif de faire au moins un grand et un petit voyage par an. Cette année, je ne sais pas si j’honorerai mon souhait de grand voyage mais qu’importe. En seulement quatre mois et sans m’en apercevoir, j’ai déjà visité trois régions que je n’avais jamais visité avant : Berlin, Budapest et Malte.


Souvenir de Nara au Japon. En temps normal, je ne touche pas les animaux sauvages, mais là je me suis dit… « C’est pas tous les jours qu’on est au Japon ».

Parfois quand je dis que je voyage, je me heurte à des réactions un peu désagréables ; du genre, « t’as les moyens ». En vérité, je n’ai pas les même priorités que d’autres. J’achète peu de choses matérielles et je préfère privilégier l’expérience. Et quand bien même… Il existe aussi plein de façons différentes de voyager plus ou moins coûteuses : auberge de jeunesse, couchsurfing, rendre visite à des amis sur place, moyens de transports locaux, sauter sur les promotions… Je vous invite à lire les articles d’Antoine et de JuliaChou sur le sujet. Tout est une question de choix… et de priorités. Je sais que pour moi, c’est devenu une nécessité. Partir, même pas très loin, pour sortir du quotidien, pour voir qu’un ailleurs est possible, pour se cultiver et s’ouvrir au monde.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est marrant comme les semaines passent, m’inspirent et je ne prends pas toujours le temps de poser les mots et surtout publier en temps réel les sentiments qui me traversent. Cette spontanéité sur le blog me manque un peu.

Hier a été une journée bien remplie avec plusieurs niveaux de lectures et j’ai envie de vous livrer l’un d’entre eux. Parce que plein de petites nouvelles se sont additionnées, faisant écho en moi, formant finalement un seul et même message d’espoir.


Poster disponible sur Etsy - photo de la boutique

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Demain, c’est la reprise et il est grand temps de regarder une dernière fois 2014 avant d’accueillir 2015 à bras ouverts.

J’ai ralenti un peu la cadence du blog ces derniers temps, prenant du retard dans le traitement de certains shootings photo, diffusion d’articles ou bilans mensuel. En octobre, j’ai couru. En novembre et décembre, j’ai lâché prise. J’avais pourtant élaboré un calendrier des posts à venir, pour ensuite mettre mon exigence au placard et me laisser vivre un peu. Une phrase que David Foenkinos m’avait dit résonne souvent en moi « Il faut alterner les moments où on reste enfermé et d’autres où l’on vit. »

En novembre et en décembre, j’ai fait 1473 photos, 9 restos, 8 concerts, 8 articles de blog, 8 soirées, 7 couvertures d’évènements pour le boulot, 4 ciné, 3 goûters, 4 sorties culturelles, 3 rendez-vous autres, 2 week-end à Lyon et 1 interview. Ça ne laisse pas beaucoup de temps pour rester enfermé et donc pour bosser sur mes projets.

Cette année 2015 a déjà commencé avec quelques petits changements, des cheveux rouges et j’ai troqué le nouvel an à Lyon contre une journée à la patinoire, alors voici un petit changement de plus : exit le questionnaire de fin d’année qui ne me correspondait plus vraiment.

Pour faire le bilan de votre année, je vous conseille les 8 questions pour aimer 2015 de Florence Servan-Schreiber. Son atelier sur le bonheur que j’avais fait il y a 2 ans m’avait beaucoup plu. Réfléchir aux rôles de sa vie aide à prendre conscience que nous sommes multiples et que nous ne pouvons pas avoir la même exigence avec nous-mêmes dans tous les domaines.

Je ne vais pas répondre ici aux 8 questions, mais m’en inspirer pour parler des accomplissements de cette année, de mes déceptions et de ce que j’ai appris.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages :1234567...21»

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE