Articles taggué " Antoine leonpaul"

Les concerts en appartement ont la cote (comme le démontre cet article de Métro). Amandine Bourgeois présentait vendredi soir son nouvel album qui sort ce lundi, « Sans Amour, Mon Amour » lors de la soirée privée Rock the Casbah. Le principe ? Un appartement, open champagne ou cocktails, buffet dinatoire avec la présence d’un ou deux artistes pour la soirée. Vendredi soir, il s’agissait donc d’Antoine Léonpaul et d’Amandine Bourgeois . L’accès est ouvert à tout le monde dans la limite des places disponibles. Quand on voit le prix d’entrée, j’étais bien contente d’être invitée ce soir-là !

La soirée est bien organisée : accueil sur liste, il y a même des vestiaires ! Le seul bémol : le dessert a été servi pendant le concert, entre manger et danser, il faut choisir. Mais parlons plutôt de ce qui nous intéresse réellement… la musique.

Antoine Léonpaul a ouvert le bal, avec une formation réduite. Cela changeait de son concert aux Trois Baudets, mais avec son musicien et une boîte à rythme, on a retrouvé l’esprit de ses chansons. Du clavier à la guitare, Antoine Léonpaul alternait entre morceaux rythmés et tristes. On a voyagé en 1975, écouté ses singles Oh Claire & Un Autre Homme et chanté sur Parce Que. J’ai attendu la chanson Voilà Pourquoi, ma préférée, mais il ne l’a pas joué. Il m’a promis ensuite qu’il commencerait par celle-ci la prochaine fois.

Amandine Bourgeois est arrivée avec ses longs cheveux blonds et sa robe bleue assortie à la guitare paillette de son voisin. Pas moins de six musiciens pour accompagner la chanteuse : clavier, batterie, guitare, basse et cuivres (trombone, saxophone et flûte traversière, parfois jouée par Amandine Bourgeois elle-même).
L’orchestration et l’énergie d’Amandine suffisent à emporter le public dès la première chanson. Les rythmes sont entrainants et le timbre de voix d’Amandine toujours à couper le souffle. Les paroles parlent d’amour et de travail : populaires et qui ne révolutionnent rien, c’est pourquoi j’ai une préférence pour son titre anglais (Black Out). Les airs sont cependant efficaces et restent en tête. Le duo Incognito, interprété ici avec son guitariste, Guillaume Soulan est aussi une des révélations de la soirée, me rappelant le projet Armistice avec la chanteuse Coeur de Pirate. A son set, Amandine Bourgeois ajoute également une reprise d’Amy Winehouse et son tout premier single L’Homme de la Situation.
Ce nouvel album « Sans Amour, Mon Amour » est à l’image de son single, calibré pour le succès.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis contente de vous présenter aujourd’hui l’artiste Liza Manili. Ses chansons sont fraîches et acidulées. J’ai eu l’opportunité de la rencontrer au Comptoir Général. J’ai passé un moment sympathique. Il faut avouer que Liza est pleine de pep’s et super agréable à prendre en photo. Pour l’anecdote, j’ai aussi croisé Adelap ce jour là, dont j’aime beaucoup le travail. C’était le bonus de la journée !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est en discutant avec les blogueurs avec qui je suis partie à Bruxelles ce week end, à la rencontre de Jali (on en reparlera), que je me suis aperçue à quel point j’attendais beaucoup d’un clip, et que ce n’est pas le cas de tout le monde. Il faut dire que le format concilie tout ce que j’aime : images et musique. Je donne beaucoup d’importance aux possibilités ainsi offertes : illustration en vidéo d’une chanson, un message, une poésie. Tout est permis. C’est bien plus qu’un simple format promotionnel pour moi.

Ca fait quelques temps que je n’ai pas fait de sélections… alors séance rattrapage.

Brigitte – Oh la la
Ce que j’aime : Pas de scenario précis mais une mise en scène des deux personnages dans une vie fictive à la Thema et Louise. Des images soignées et réussies aux États Unis, une épopée américaine, avec des tenues changeantes, des perruques, des multitudes d’endroits, des sourires, des moments simples, des pleurs… Un tatou sur la nuque rappelant le B de leur pochette cd. On ne s’ennuie pas et c’est tout à fait dans l’esprit de Brigitte. Leur meilleur clip à ce jour à mon sens.

Fortune – Under The Sun
Ce que j’aime : Ce sont des fragments de vie. La naissance d’une chanson. L’aube d’une nuit passée ensemble. Pas besoin de grands discours ou de grandes mises en scène. Simplement des images qui se succèdent. Depuis, qui n’a jamais écrit sur la nappe en papier d’un restaurant ?

Antoine Leonpaul – Oh Claire
Ce que j’aime : Les images pastelles. Le côté onirique avec les nuages, les rubans, les téléphones qui pendent… la penderie improvisée… le côté cendrillon avec les chaussures à la fin. Le jeu d’Antoine Leonpaul toujours à la bordure entre le côté jeune premier et humoristique, le côté sage et l’envers coquin.

Loane – Rien de Commun
Ce que j’aime : Le clip respecte totalement l’esprit de l’album et de la chanson, je crois que cela aurait été difficile de faire mieux. Le côté années 80s, les quadrillages et superpositions rythmés… Le côté « vie de nuit » de l’album est bien illustré grâce aux images devant le miroir, la tenue de soirée, le métro, le soleil levant ou couchant… Comme le lendemain d’une soirée où il faut rentrer… Très réussi !

En vrac :
Mélanie Laurent – Kiss
Après En t’Attendant pour lequel j’avais eu un véritable coup de coeur, j’allais forcément être un peu déçue par le prochain clip de Mélanie Laurent. Le principe de Kiss est bien pensé, mais je trouve qu’il ne colle pas à 100% à la chanson et le côté potes qui s’amusent ne m’a pas forcément convaincu.
Après cela reste un bon clip : les décors pastels sont sublimes, le clip a été tourné dans l’Usine de Films Amateurs de Michel Gondry et je suis contente de la présence des musiciens avec qui Mélanie Laurent partage la scène.

Interview de Mélanie Laurent
Ce condensé de 5 minutes donne un bel aperçu de l’actrice, pleine de mimiques adorables et d’anecdotes, de sa préférence à la réalisation, et de son impression pour le rôle de l’excellent Et Soudain Tout le Monde me manque. De quoi attirer, je l’espère la sympathie des plus septiques.

Julien Doré – Kiss Me Forever en acoustique
Quand Julien Doré avait interprété cette version lors de son concert privé orange au Trianon, j’étais en apnée. Comment un artiste peut lui même faire une reprise de son propre titre, actuellement en single ?! Exit la version rythmée, c’est une version douce qu’il nous a offert, donnant une autre dimension à la chanson alors plus douce. Cette version m’a littéralement conquise, fascinée et enivrée. L’effet Julien Doré pour résumer !

La publicité Evolution of Style avec la musique Somebody New de The Amplifetes
Parce que c’est la première publicité Youtube qui m’a stoché et que j’ai regardé en entier, j’adore le changement des looks, la musique efficace. Bref j’en redemande !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hier, c’était la release party du premier album d’Antoine Leonpaul aux Trois Baudets. Un air de jeune premier (on l’aurait vu sans mal remplacer Michael J. Fox dans sa célèbre trilogie), des baskets, une légèreté sur scène le faisant courir entre guitare et clavier. Des transitions toutes en retenue ou avec humour. Le souci du détail : on retrouve sa veste du début de son clip Un Autre Homme (ci dessous), avec l’étiquette du CD… Ses morceaux parlent d’amour, de musiques, sont rythmés ou plus doux, avec des choeurs aigus délivrés par ses musiciens… Ses chansons ont surtout ce pouvoir incroyable de vous transporter dans les années 70s et 80s, tellement elles sonnent comme les ballades de l’époque.

Antoine Leonpaul est un fou de vyniles et de voitures (si vous écoutez bien, beaucoup de ses morceaux contiennent une marque de voitures : Renault 20, Mercedes, Austin…). Deux éléments qui me rappellent incontestablement mon enfance et les années 80s. Un goût rassurant et nostalgique, entrecoupé de sourires sur Oh Claire et un souffle en retenu sur le poignant Voilà Pourquoi.

Antoine Leonpaul m’a fait voyagé hier. Voilà pourquoi je vous encourage à découvrir ce personnage attachant aujourd’hui.

Crédit photo : Grégoire Alexandre

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE