Articles taggué " emi"

La surprise de la semaine était le clip RaelSan d‘Orelsan. Véritablement hypnotisant… Avec des paroles et références de notre génération, Orelsan fait un come back de beau gosse avec des cheveux et un look de semi super héro. Ainsi, il s’offre une chance d’élargir son public et ca marche, j’accroche à fond ! Hâte de découvrir le reste. En attendant je me fais le reste de sa discographie… J’ai bien rigolé en écoutant Pour Le Pire.

Mademoiselle K s’offre Zazie pour le titre Me Taire Te Plaire. Si ce duo paraissait improbable, on s’aperçoit vite que l’alchimie fonctionne et que leurs voix s’allient parfaitement. Ce clip révèle une véritable douceur, sensualité et lumière ! J’aime.
L’occasion aussi de faire un focus sur son avant dernier clip Jouer Dehors, entre vampires, BD et fantastique et sur la session du Hiboo du même titre, tourné à EMI avec la neige. Énorme.

J’avoue que je suis la première surprise à citer un clip de Mylène Farmer ici. Elle devenait vraiment décevante ces derniers temps. Pas de réelle surprise dans ce clip, mais une réelle beauté esthétique. J’ai bien aimé et ca m’a presque réconcilié avec elle sur ce titre Lonely Lisa. Certains éléments, dont le désert, les paillettes, les couleurs pastelles, que j’aime particulièrement, m’ont rappelé certains clips de Mélissa Mars, les Spice Girls et Lady Gaga.

Dans le genre clips évènement :
Justice : Civilisation
Une beauté et colorimétrie sans faille, le clip surpasse largement la musique.

Digitalism2 Hearts
Pour le côté futuriste, les couleurs rouges et bleus, les halos de lumières.

CocoonAmerican Boy, la reprise
Qui donne la réponse en fin du clip à la question que je me suis posée pendant toute la vidéo, merci à Thien pour la découverte

Et pour finir une petite vidéo coup de coeur pour des participants au concours de Lady Gaga, comme quoi avec trois fois rien et beaucoup beaucoup d’imagination, on peut faire un truc hyper classe !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Loane fait parti de ces artistes que je suis depuis le début. Je me souviens de la première fois où je l’ai vu jouer pour Génération Réservoir. Elle était seule avec son piano et avait capté l’attention grâce à ses mélodies et ses textes sensibles. Quelques années après, elle sortait un premier disque chez EMI. J’avais eu le plaisir de l’interviewer à ce moment là.

Aujourd’hui, elle sort un nouvel album « Le Lendemain ». Ce titre, qui peut s’interpréter de différentes façons, représente bien toute la poésie qu’a Loane sur la vie. Cet opus se veut moins acoustique que le précédent, avec la présence du synthé, très tendance en ce moment. Ses chansons résonnent parfois en moi, comme la charismatique Boby. Dans cet album, Loane traduit un pot pourri de sentiments : l’infidélité, la solitude, la rencontre, la rupture… autant de chansons à écouter selon les circonstances. Finalement, avec Loane, on est jamais seule.

Ce que je retiens de Loane : intimidée, forte et sensible.

> Interview de Loane
> Questionnaire « Soirée Idéale »

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE