Articles taggué " film"

Ce film est un peu la version longue du clip Bad Day de Daniel Powter, Buenos Aires en plus, avec un goût de 500 Days of Summer pour les dessins de la ville, le temps qui passe et l’espoir d’un après. Les deux héros ont en commun la solitude et leur quartier. Mariana est architecte, mais conçoit des vitrines en attendant mieux, et Martin, webmaster freelance à domicile, accuse les architectes de tous les maux citadins.
On observe leurs vies simples et parallèles. On suit leur quotidien vide, en quête d’amour, ou dans le désir d’être moins seul, ils tombent sur des rencontres palliatives et qui ne leurs correspondent finalement pas. Mais comme le dit la chanson du film « True love will find you in the end ».

Un film plein de poésie, qui rend soudainement notre quotidien morne un peu magique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je suis enfin allé voir Romaine moins 30. J’avais gagné les places par Le nuage des filles.

On y retrouve Romaine, parachutée dans le grand froid canadien, fraîchement larguée par son mec à l’aéroport suite à un malentendu. Ca commence bien. Les situations amusantes s’enchainent non sans un certain sens logique. Au delà du film divertissant, on s’indentifie un peu à cette tranche de vie. On observe Romaine complétement perdue, devant faire face au changement qu’est son célibat précipité. C’est finalement dans ces moment là où on trouve la force de s’adapter et de profiter au mieux des nouvelles rencontres. Ces gens qui nous portent alors qu’on ne les connait même pas. Et puis j’ai bien aimé la fable de la parole gelée qui a pour morale qu’il faut dire les choses au moment où on les pense, avant qu’il ne soit trop tard en somme. Un film amusant et à méditer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

N’ayant pas vu la fin de la saison 9, je ne savais pas ce que je devais attendre de ce deuxième film. S’il s’agissait d’une suite ou autre. J’y suis donc allée aller en bon public : revoir Mulder et Scully me faisait déjà plaisir. D’entrée on retrouve le célèbre générique de Mark Snow et on remarque des clins d’œil à la série (le célèbre poster, des habitudes de Mulder…). Un détail qui fera sourire les gens, privilégiant le plaisir immédiat du spectateur à la pérennité du film. L’enquête n’est pas des plus intéressantes, c’est à se demander la légitimité du retour de Mulder dans la team FBI. Mais celui-ci a été appelé par l’agent interprété par Amanda Peet, qui voue une admiration sans faille pour notre spécialiste du paranormal. A ce propos, on se demande bien où sont les fameux extra-terrestre et la conspiration qui a fait le succès de la série. Il ne s’agit en fait ici que d’un simple épisode loner. C’est véritablement les 2 personnages principaux qui portent le film. Une Scully qui doute et qui est pourtant ouverte aux plus folles croyances. Une relation avec Mulder en devenir : aaah, il est loin le shipperisme exacerbé du premier film où le fameux baiser avait été interrompu par une abeille.

Vous avez compris donc, il faut être indulgent pour ce film, vous pouvez passer votre chemin.

Néanmoins pour ceux qui iront quand même le voir, restez jusqu’à la fin du générique, pour apprécier cette image qui est à mon avis la meilleure du film !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un casting de folie.
Une réalisation à tomber.
Aucun plan n’est laissé au hazard. Digne d’un clip.
On a envie de faire pause pour capturer certaines images.
Des ralentis bien placés, et une musique pour accompagner.
Si j’avais du donner un autre titre à ce film,
çà aurait été « What matters is the journey »

3 frères au milieu de l’Inde.
Ce pays n’est pas un hasard, bien loin des préoccupations matérielles,
symbole du zen, de la méditation et du spirituel.
Ils sont là perdus sur la route et dans leur vie.
Métaphoriques ne cessent de croiser le réel.
Ils sont face à leurs sentiments, à leurs relations envers les autres.
Souvenirs et ressentiments irrésolus remontent à la surface.
Résolutions émouvantes.

Et pour ceux qui ne sont toujours pas convaincus,
il y a cette surprise de la première partie qui ne cesse de soutenir le film,
l’imager d’autant plus.. Le personifier, le comprendre…
Il y a Natalie Portman nue,
Et Adrien Brody en caleçon rose :)

Je crois vraiment avoir tout dit :
ALLEZ LE VOIR !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pages :«12

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE