Articles taggué " jenifer"

Le moins qu’on puisse dire est que Jenifer n’a pas chômé depuis deux ans : un album suivi d’une longue tournée, juré dans The Voice et la revoilà aujourd’hui avec un nouvel opus. On peut se demander si la sortie de cet album, finalement très rapprochée du précédent, n’est pas due à une volonté de surfer sur sa cote de popularité renforcée grâce à l’émission télé… Mais peut-être est-ce tout simplement l’envie de continuer ce qu’elle sait faire de mieux : chanter.

jenifer

J’avoue qu’elle avait placé la barre haut avec « Appelle-moi Jen ». Alors j’avais peur d’être déçue. J’aimais tout dans cet album, autant les visuels que les paroles et cette rythmique 80s. J’avais également poursuivie l’expérience en concert et apprécié la mise en scène. Je vous conseille d’ailleurs d’écouter certains titres live montrant les qualités d’interprète de Jen.

Quand le nouveau single Sur le fil est sorti, je n’aies pas été convaincue de suite. Après avoir réécouté en regardant le clip, je me suis finalement laissé bercé par le rythme et les paroles. J’étais donc curieuse de découvrir « L’Amour et Moi ». Avec ce titre, pas de doute possible, Jenifer aborde sans complexe son thème favori. Que l’amour soit malmené, distant, mensonger ou électrique, Jenifer le chante sous toutes ses formes. S’alterne alors des rythmes dansants aux guitares électriques et des ballades (Prisonnière, L’Amour et Moi, Mes Nuits).

Jenifer s’est entourée une nouvelle fois d’auteurs compositeurs issus de la nouvelle scène française : Yohann Malory, Mutine et Da Silva. Même si je suis moins convaincue que pour l’album précédent, il faut reconnaître que les morceaux sont efficaces. Mention spéciale pour les titres : Besoin d’Air, Orage en Vue et Mademoiselle Fume. Nul doute en tout cas que la voix de Jenifer reste envoûtante.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand je ne fouillais pas dans les 45 tours de ma mère, j’étais abonnée aux émissions de variété le samedi soir entre Sébastien C’est Fou et Champs Elysées. Ce qui explique sans doute pourquoi je suis aujourd’hui capable de reconnaître des artistes oubliés dans les quizz musicaux français.

J’habitais à Lyon, la télé me paraissait un autre monde, inaccessible. Cela me faisait rêver, et quand je suis arrivée à Paris, c’est avec joie et curiosité que je me suis rendue sur certains tournages d’émissions. C’est toujours intéressant de voir l’envers du décor, voir les célébrités du petit écran en vrai. Mais parfois, on est aussi bien à la maison…

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !


photos extraites du livret du concert

Si on m’avait dit que j’irai un jour à un concert de Jenifer… Enfin, c’était sans compter son dernier album « Appelle Moi Jen« , que j’ai littéralement adoré ! Une couleur pop, plein de synthé…. Cet opus était fait pour moi ! J’avais donc très envie de voir ce que cela donne sur scène…C’est au Trianon que je suis allée la voir le 20 mai dernier, et je n’ai pas été déçue. J’ai retrouvé tout l’univers acidulé de l’album aussi bien dans les chansons que dans les décors et la mise en scène. J’ai adoré !

Un décor tout en couleur et lumières
Un « Jen » stylisé, s’allumant en rose, surplombe la scène. Je ne sais pas si c’est parce que ca m’a inconsciemment fait pensé à Jem (et les Holograms), mais je l’ai fixé pendant tout le concert. Des zig zag colorés clignotants sur le mur du fond sont complétés par d’autres jeux de lumières, lasers et autres stroboscopes. Les costumes sont également soignés : les musiciens garçons ont des tenues unies flashy (jaune, rouge et vert) tandis que les filles ont des robes noires à strass. Jen a même des arceaux lumineux sur sa jupe ! J’ai été heureuse de noter la présence de Thibault Barbillon (du groupe 1973) à la guitare et direction musicale, et Chat au clavier, ayant co-écrit Je Danse avec Siméo.

Entre nouveautés et succès
Jenifer commence le set avec L’Envers du Paradis, immobile, sur plateforme tournante, tenant son micro au dessus d’elle. Suivent ensuite d’anciennes chansons savamment réarrangées ainsi que les nouveaux morceaux où Jen se lâche, danse, blague avec le public, l’invite à danser, à lever les bras et claquer des doigts. Sur Les Autocollants, elle s’amusent à coller de vrais autocollants, à l’image de ses visuels, sur ses musiciens. Sur Pole Dance, elle invite une personne du public à se danser avec elle sur la fameuse barre de fer. Le garçon qu’elle a choisit était plutôt à l’aise et il formait un beau duo. Il avait l’air tellement ému d’être avec Jenifer, qu’il l’a serré dans les bras à la fin de la prestation. Tous ses singles ont été interprétés : Tourner ma Page, dont j’ai redécouvert les paroles avec plaisir, Comme Un Hic, Ma Révolution, Le Souvenir de ce Jour que j’avais écouté un boucle à l’époque, C’est de l’Or… Seule chanson n’appartenant pas à son répertoire, une reprise des Black Eyed Peas I Gotta Feeling.

L’ambiance était à son comble. Les fans étaient au rendez-vous, tout le monde chantait, dansait. C’était vraiment super agréable, car ce n’est pas toujours le cas dans les concerts… Je suis ressortie de là avec la pêche avec qu’une seule envie : y retourner !

Voir d’autres photos chez La Chipie de paris, Nicolas Gaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Elephant est un groupe que j’affectionne particulièrement. Leurs chansons sont douces et me parlent. Comme « Au fond » avec cette phrase belle et amère « Au fond c’est beau, je grandis de mes défauts. » Lisa, François et leurs musiciens ont profité du retour des beaux jours pour nous offrir cette belle session.



J’ai adoré le nouvel album de Jenifer. Voici le clip de « L’envers du Paradis » vaguant entre souvenirs des moments perdus et un paradis pastel que j’aime beaucoup. Cet univers paradisiaque me rappelle d’ailleurs une publicité pour le parfum Rainbow d’Estée Lauder.

Lou Lesage est la fille du duo Ultra Orange. Cela se sent dans ces chansons puisque c’est son père qui les a écrit et composé… Le clip de « Forgotten child » la montre sous un aspect envoutante, énigmatique, sensuelle et tendancieuse… Le tout sur une balançoire, entre une Isabelle Adjani et oiseau Vanessa Paradis dans le spot de Coco Chanel en 1992.

Et pour ceux que ca intéresse, j’ai fait une playlist Barclay sur leur facebook cette semaine.

Bon week end !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Coup de coeur de la semaine pour le nouveau titre Ecris-moi de Manu Larrouy. Graphisme soigné, fluo et rythme pop/80s. J’adore ! Du coup j’ai hâte d’avoir plus d’infos concernant ce nouvel album « Y-a des jours où je t’aime« . En tout cas c’est pile dans la tendance de ce que j’aime en ce moment : Jenifer et Séverin.

Enorme coup de coeur également pour cette vidéo aux goûts 80s (encore !) et Marty Mc Fly… J’adore aussi le concept générique.

Lenny Kravitz – Let Love Rule (Justice Remix) from electrodisiac on Vimeo.

Et enfin on va finir avec The Naked And the Famous, Yound Blood, car non ce n’est pas une pub pour Yves Rocher ou les produits laitiers, c’est simplement un clip rythmé et visuel.

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Parisienne d’adoption. Passionnée par la photo, le web et les jeunes talents, je partage avec vous mes découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Instagram

Archives

CE QUE J’ECOUTE