Articles taggué " Loane"

Pas mal de vidéos m’ont marquée ces dernières semaines.

D’abord gros coup de coeur pour la chanson Jour 1 composé par Patxi pour Louane (ayant participée à The Voice). J’ai de suite adhéré au texte, à l’interprétation et à la fraîcheur qui se dégage de la chanson et du clip. Il y a comme un petit parfum de Margaux Avril, avec la poésie de Christine and The Queens, qui elle aussi compte les jours dans une relation amoureuse. On se souvient de Nuit 17 à 52.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a quelques mois quand j’ai vu le clip Taxi de Laurent Lamarca, cela m’a semblé une évidence. J’ai de suite pensé à la chanson efficace de Loane, Boby, et son gimmick « et les taxis roulent ».
J’ai alors imaginé des photos de Loane et Laurent Lamarca dans une ambiance urbaine, jamais très loin des taxis.

Ils ont accepté de poser ensemble pour réaliser mon idée un peu folle. On a donc déambulé un soir, dans Paris, sur les lieux que j’avais repéré. C’était la première fois que je devais diriger deux artistes. Quelques directives et beaucoup de spontanéité ont donné ces clichés. Souvenirs d’une belle soirée.

Merci à eux de s’être prêté au jeu, à Audrey et Benoît pour leur collaboration.

Loane et Laurent Lamarca

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a quelques semaines, j’avais rendez-vous avec Patxi à la Caravane, bar à l’ambiance particulièrement bien trouvée pour parler de son EP « Quitter la France« .

L’année dernière, Patxi est parti un mois en Argentine, revenant avec de nouvelles chansons et des images. Il en résultera cet EP à la rythmique efficace et des concerts nouvelle formule, baptisés Buenos Aires 1.11. Le sujet de l’interview était alors tout trouvé : le voyage.
Le soir, son label a organisé un petit showcase. Dans une ambiance intimiste, Patxi a interprété ses nouvelles chansons en acoustique. J’ai alors été saisie par ses qualités d’interprétation, d’autant plus flagrantes que les morceaux sont normalement très électro pop. Les chansons prenaient une autre dimension, plus émouvante.

Patxi travaille actuellement sur son troisième album. En attendant, voici ses réponses à mon interview.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’adore Loane, je vous en avais déjà parlé lors de son interview ou encore lors de la sortie de son clip Rien de Commun

Boby est ma chanson préférée de son deuxième album « Le Lendemain« , alors je suis très contente de le voir sortir en single, même si je préférais la version originale. Je ne suis pas fan du duo avec Christophe, mais pas surprise non plus… Ce dernier avait déjà fait les choeurs sur une chanson de l’album, Loane tenait à un duo initialement. C’est désormais chose faite ! Je ne sais pas si c’est dû au concert de la Boule Noire où celui-ci avait été particulièrement conquis par l’ambiance que suscitait Boby dans le public. Il faut dire que c’est un tube en puissance, où tout le monde se reconnait, les paroles sont parfaites et le refrain entêtant.

Concernant le clip, je déplore qu’on ne voit pas plus Loane à l’écran. Dans l’ensemble, la vidéo retranscrit bien l’ambiance de la chanson. Elle est très rythmée et les images sont belles, variants du rose, rouge au bleu.

Si vous aviez remarqué récemment sur les trottoirs parisiens des annotations indiquant « Mais qui est Boby ? » : maintenant vous saurez ! Et si comme moi vous êtes fan, vous pourrez retrouvez l’ambiance de la vie cette trentenaire ici : quiestboby.tumblr.com. Bon vous l’aurez compris, je suis fan…

Ah puis pendant que j’y suis : j’avais adoré la version 80s de Jamais Seule en concert, si jamais quelqu’un l’a, je suis preneuse !

Entre la notoriété grandissante du réalisateur Yoann Lemoine (& son projet musical Woodkid) et le buzz engendré par Lana Del Rey, le clip a fait le tour de la toile cette semaine. Déjà fan de Yoann Lemoine, j’ai également succombé au charme de Lana Del Rey, à son look et ses chansons suaves. Alors une collaboration entre eux deux, j’avais hâte de voir le résultat. Je n’ai pas été déçue. J’aime le contraste entre la froideur de Lana en reine, dans cet immense château somptueux et froid, et ses sorties nocturnes en converses rouges…. A lire, l’article de Catnatt qui a eu une toute autre vision du clip.

Pour terminer un coup de coeur musical immense : King Charles

Je ne sais pas encore grand chose de cet artiste. Si ce n’est qu’il est anglais et que son album est à paraître en 2012. J’ai pu l’écouter en avant première et j’ai littéralement adoré ! Ma chanson préférée de l’album est Love Lust, c’est pourquoi je vous la présente en premier. J’adore les paroles, la rythmique. Je l’écoute en boucle !

Et comme il en parle dedans « I wrote you a song Mississippi Isabel  » Voici Missipipi Isabel, dont je préfère le clip. Plus poétique…

Bon week end !

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’avais eu un gros coup de coeur musical pour le titre Hello de Martin Solveig. Cette fois, c’est pour son clip Big In Japan. Je fonds pour l’univers japonais superbement retranscrit, pour le délire du tennisman conservé jusqu’au bout et la présence bonus de Mélanie Laurent. Tout est dit, place à la vidéo.

On reste dans la vibe électro avec Yuksek et le clip Always On A Run. Cette jeunesse en mouvement, capturée dans une ambiance vintage m’a rappelé le travail de Diane Sagnier que j’aime particulièrement. Donc je n’ai pu qu’adhérer !

Elle est belle. Elle est envoûtante. Le coup de foudre est survenu lorsque je l’ai vu sur scène en première partie de Loane à la Boule Noire, j’avais été subjuguée (non je n’en fais pas trop ! ). Mina Tindle vient de sortir un EP, que j’ai bien évidemment adoré. Dans son clip To Carry Many Small Things, on la retrouve pleine de grâce, égal à mon souvenir. Un album est prévu pour début 2012, je serai bien sur présente au rendez-vous !

Même si le projet de Jérôme Van Den Hole est bien plus sérieux qu’il n’y parait, il sait aussi se représenter avec humour. Cette vidéo de Boum Boum est complétement inattendue et très réussie. On y retrouve le chanteur avec son look de premier de la classe, entourée de deux équipes asiatiques qui s’affrontent au karaoké.

A écouter cette semaine :

  • La chanson la plus reprise du moment : Video Games de Lana Del Rey, d’abord par Claire Denamur puis par Kasabian.
  • Claire Denamur dans le meilleur de sa forme, habitée pour une reprise de Hound Dog. Je ne suis pas prête d’oublier ce moment endiablé au Café de la Danse.
Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est en discutant avec les blogueurs avec qui je suis partie à Bruxelles ce week end, à la rencontre de Jali (on en reparlera), que je me suis aperçue à quel point j’attendais beaucoup d’un clip, et que ce n’est pas le cas de tout le monde. Il faut dire que le format concilie tout ce que j’aime : images et musique. Je donne beaucoup d’importance aux possibilités ainsi offertes : illustration en vidéo d’une chanson, un message, une poésie. Tout est permis. C’est bien plus qu’un simple format promotionnel pour moi.

Ca fait quelques temps que je n’ai pas fait de sélections… alors séance rattrapage.

Brigitte – Oh la la
Ce que j’aime : Pas de scenario précis mais une mise en scène des deux personnages dans une vie fictive à la Thema et Louise. Des images soignées et réussies aux États Unis, une épopée américaine, avec des tenues changeantes, des perruques, des multitudes d’endroits, des sourires, des moments simples, des pleurs… Un tatou sur la nuque rappelant le B de leur pochette cd. On ne s’ennuie pas et c’est tout à fait dans l’esprit de Brigitte. Leur meilleur clip à ce jour à mon sens.

Fortune – Under The Sun
Ce que j’aime : Ce sont des fragments de vie. La naissance d’une chanson. L’aube d’une nuit passée ensemble. Pas besoin de grands discours ou de grandes mises en scène. Simplement des images qui se succèdent. Depuis, qui n’a jamais écrit sur la nappe en papier d’un restaurant ?

Antoine Leonpaul – Oh Claire
Ce que j’aime : Les images pastelles. Le côté onirique avec les nuages, les rubans, les téléphones qui pendent… la penderie improvisée… le côté cendrillon avec les chaussures à la fin. Le jeu d’Antoine Leonpaul toujours à la bordure entre le côté jeune premier et humoristique, le côté sage et l’envers coquin.

Loane – Rien de Commun
Ce que j’aime : Le clip respecte totalement l’esprit de l’album et de la chanson, je crois que cela aurait été difficile de faire mieux. Le côté années 80s, les quadrillages et superpositions rythmés… Le côté « vie de nuit » de l’album est bien illustré grâce aux images devant le miroir, la tenue de soirée, le métro, le soleil levant ou couchant… Comme le lendemain d’une soirée où il faut rentrer… Très réussi !

En vrac :
Mélanie Laurent – Kiss
Après En t’Attendant pour lequel j’avais eu un véritable coup de coeur, j’allais forcément être un peu déçue par le prochain clip de Mélanie Laurent. Le principe de Kiss est bien pensé, mais je trouve qu’il ne colle pas à 100% à la chanson et le côté potes qui s’amusent ne m’a pas forcément convaincu.
Après cela reste un bon clip : les décors pastels sont sublimes, le clip a été tourné dans l’Usine de Films Amateurs de Michel Gondry et je suis contente de la présence des musiciens avec qui Mélanie Laurent partage la scène.

Interview de Mélanie Laurent
Ce condensé de 5 minutes donne un bel aperçu de l’actrice, pleine de mimiques adorables et d’anecdotes, de sa préférence à la réalisation, et de son impression pour le rôle de l’excellent Et Soudain Tout le Monde me manque. De quoi attirer, je l’espère la sympathie des plus septiques.

Julien Doré – Kiss Me Forever en acoustique
Quand Julien Doré avait interprété cette version lors de son concert privé orange au Trianon, j’étais en apnée. Comment un artiste peut lui même faire une reprise de son propre titre, actuellement en single ?! Exit la version rythmée, c’est une version douce qu’il nous a offert, donnant une autre dimension à la chanson alors plus douce. Cette version m’a littéralement conquise, fascinée et enivrée. L’effet Julien Doré pour résumer !

La publicité Evolution of Style avec la musique Somebody New de The Amplifetes
Parce que c’est la première publicité Youtube qui m’a stoché et que j’ai regardé en entier, j’adore le changement des looks, la musique efficace. Bref j’en redemande !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Loane fait parti de ces artistes que je suis depuis le début. Je me souviens de la première fois où je l’ai vu jouer pour Génération Réservoir. Elle était seule avec son piano et avait capté l’attention grâce à ses mélodies et ses textes sensibles. Quelques années après, elle sortait un premier disque chez EMI. J’avais eu le plaisir de l’interviewer à ce moment là.

Aujourd’hui, elle sort un nouvel album « Le Lendemain ». Ce titre, qui peut s’interpréter de différentes façons, représente bien toute la poésie qu’a Loane sur la vie. Cet opus se veut moins acoustique que le précédent, avec la présence du synthé, très tendance en ce moment. Ses chansons résonnent parfois en moi, comme la charismatique Boby. Dans cet album, Loane traduit un pot pourri de sentiments : l’infidélité, la solitude, la rencontre, la rupture… autant de chansons à écouter selon les circonstances. Finalement, avec Loane, on est jamais seule.

Ce que je retiens de Loane : intimidée, forte et sensible.

> Interview de Loane
> Questionnaire « Soirée Idéale »

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE