Articles taggué " nouvelle zélande"

Le premier album de Lindsey Stirling sortira en version physique le 24 février prochain. Cette violoniste américaine, qui n’avait pas rencontré le succès suite à son passage dans l’émission télé America’s Got Talent, s’est finalement fait remarquer dans le monde entier grâce à ses vidéos youtube. C’est sa collaboration avec le vidéaste Devin Graham qui a lancé la machine. Des vidéos avec des paysages magnifiques, des reprises de musiques de films ou de jeux vidéo en costumes. Lindsey Stirling a su imposé sa patte : violon, dubstep et danse sans avoir à faire de choix. J’ai de suite eu le coup de foudre. Il faut dire que depuis que j’ai vu Alexander Rybak à l’Eurovision, j’ai une affection particulière pour le violon.
Lors de sa venue en France pour sa promo (et son passage dans Le Before), j’ai eu la chance de la rencontrer au moderne Streets Hotel. J’en ai profité pour en savoir un peu plus sur elle et ses habitudes de voyage.

Petite, tu as dû choisir entre les cours de danse et les cours de violon. Est-ce que tu prends des cours de danse maintenant ?

Je suis autodidacte, j’ai appris en regardant les autres et en dansant devant des tutoriels sur Youtube. Depuis deux mois, j’ai commencé à prendre des cours et j’adore ça. Danser fait parti de ce que je fais, alors je me suis dit, pourquoi ne pas être réellement bonne à ça ?

Tu as participé à Just Dance 4. Peux-tu m’en dire plus sur cette expérience ?

Je me suis bien amusée. J’ai toujours aimé le jeu et j’ai joué avec le nouveau plusieurs fois. J’ai ainsi choisi des mouvements que j’ai reproduit avec le violon. Les danseurs derrière moi ont suivi. C’était sympa de jouer, de porter ces costumes et danser.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est à la fois une série et un groupe. Ces 2 néo zéolandais qui forment le groupe « Flight of the conchords » débarquent à New York espérant conquérir l’Amérique avec leur musique. Leur manager travaille à l’ambassade de la Nouvelle Zélande, leur unique fan les suit partout et ils doivent affronter les remarques racistes des américains. Déjà ca donne le ton. Ajouté à cela, une façon particulière de filmer, deux clips par épisode incorporés à l’histoire, frisant parfois le ridicule, et un incroyable sérieux qui donne ce côté décalé, on tombe forcément sous le charme et le rire. Bref un mélange détonnant. On en redemande. Vous pouvez écouter d’ores et déjà les chansons sur Deezer, regarder les clips sur Youtube et commander le DVD de la first season sur HBO. Moi faire de la pub ? Nooon !

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE