Articles taggué " nuit 17 à 52"

J’ai été ravie en découvrant le clip de Nuit 17 à 52 de Christine and the Queens, dans un hôtel où Christine joue plusieurs rôles, à l’image du shooting que je lui ai proposé, sans le savoir, pour la sortie de son nouvel EP.

J’ai choisi de la prendre en photo au bar Le Talma de l’Hôtel Juliette pour son côté élégant et coloré qui correspondait bien à Christine.

L’occasion également de parler des messages forts qu’elle véhicule dans une pop maîtrisée et de revenir sur les titres de cet opus que je vous conseille vivement d’écouter. Je vous invite également à la découvrir sur scène ce samedi 20 juillet lors du festival Fnac Live sur le parvis de l’Hôtel de ville. C’est à  19h20 et c’est gratuit, alors profitez-en !



Tu as fait du théâtre, est ce que cela te sert sur scène ?

Je n’aurais pas pu assumer un projet solo comme celui-ci si je n’avais pas fait du théâtre avant. Quand j’arrive sur scène, je suis un un peu à froid avec le public, je n’ai pas d’instruments et je suis seule avec un nom de groupe. C’est important de savoir intéragir avec le public et de pouvoir rebondir quand il y a du répondant ou un accident technique. Le théâtre m’a appris à improviser, à me libérer et à me créer un personnage. Je suis quelqu’un de réservé mais sur scène, je suis une version de moi décomplexée.

 La chanson Kiss My Crass véhicule justement un message fort et sans complexe. Comment es-tu arrivée à composer un titre pareil ?

Cette chanson m’est venue d’un agacement face aux publicités. Les filles sont tellement propres qu’on ne voit même plus les pores de leur peau. Les magazines font énormément culpabiliser. La chose qui choque le plus aujourd’hui, c’est de parler de saleté : ne pas être épilée d’une certaine façon, d’être grosse ou d’avoir des boutons. Cette phrase, “Je sens pas très bon, ouais, mais je suis belle”, m’est venue car je trouve parfois des gens beaux, qui ne le sont pas de manière conventionnelle.
En concert, je la chante au second degré. Elle déclenche des réactions assez vives : soit un mouvement de recul, soit cela fait rire.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il est grand temps que je vous parle du nouvel EP à paraître ce lundi 3 juin de Christine and the Queens intitulé Nuit 17 à 52.
La chanson du même nom donne le ton : Christine se dévoile et ne se cache plus derrière ses queens. Emotions à fleur de peau, énergie débordante notamment dans le titre Loving Cup (en téléchargement gratuit), reprise enivrante avec Photos Souvenirs de William Sheller. C’est bien simple, j’écoute cet album en boucle.

Grâce à mon partenariat 2013 avec le Fair, Christine m’a accordé une interview et s’est prêtée au jeu d’une séance photo par mes soins. J’ai hâte de vous montrer le résultat !

En attendant, voici quelques photos prises lors de son concert au Nouveau Casino le 22 avril dernier. Il n’y avait pas de meilleur concert pour la découvrir sur scène. L’accueil du public était particulièrement chaleureux et le show à la hauteur des plus grands : danseurs, projections sur grand écran de plusieurs christines dansantes et autres vidéos d’ambiance.
Je suis ressortie de là complétement bluffée avec une grande envie de reprendre mes cours de Modern’Jazz.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE