Articles taggué " trianon"

Il y a quinze jours, j’ai été une vilaine curieuse. Car oui il faut l’être pour aller au Cabinet des Curieux, un peu caché dans le passage Passage Verdeau. L’endroit est bien trouvé pour cette exposition tout aussi mystérieuse qu’est Versailles Secret, réalisée par Andy Julia. J’avais découvert le photographe par la pochette de l’album Le Prince Illusion du groupe Triste Sire. Une magnifique rousse, habillée version 18ème siècle, laissant tout de même apercevoir ces charmes, entre nudité et pudeur.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !


photos extraites du livret du concert

Si on m’avait dit que j’irai un jour à un concert de Jenifer… Enfin, c’était sans compter son dernier album « Appelle Moi Jen« , que j’ai littéralement adoré ! Une couleur pop, plein de synthé…. Cet opus était fait pour moi ! J’avais donc très envie de voir ce que cela donne sur scène…C’est au Trianon que je suis allée la voir le 20 mai dernier, et je n’ai pas été déçue. J’ai retrouvé tout l’univers acidulé de l’album aussi bien dans les chansons que dans les décors et la mise en scène. J’ai adoré !

Un décor tout en couleur et lumières
Un « Jen » stylisé, s’allumant en rose, surplombe la scène. Je ne sais pas si c’est parce que ca m’a inconsciemment fait pensé à Jem (et les Holograms), mais je l’ai fixé pendant tout le concert. Des zig zag colorés clignotants sur le mur du fond sont complétés par d’autres jeux de lumières, lasers et autres stroboscopes. Les costumes sont également soignés : les musiciens garçons ont des tenues unies flashy (jaune, rouge et vert) tandis que les filles ont des robes noires à strass. Jen a même des arceaux lumineux sur sa jupe ! J’ai été heureuse de noter la présence de Thibault Barbillon (du groupe 1973) à la guitare et direction musicale, et Chat au clavier, ayant co-écrit Je Danse avec Siméo.

Entre nouveautés et succès
Jenifer commence le set avec L’Envers du Paradis, immobile, sur plateforme tournante, tenant son micro au dessus d’elle. Suivent ensuite d’anciennes chansons savamment réarrangées ainsi que les nouveaux morceaux où Jen se lâche, danse, blague avec le public, l’invite à danser, à lever les bras et claquer des doigts. Sur Les Autocollants, elle s’amusent à coller de vrais autocollants, à l’image de ses visuels, sur ses musiciens. Sur Pole Dance, elle invite une personne du public à se danser avec elle sur la fameuse barre de fer. Le garçon qu’elle a choisit était plutôt à l’aise et il formait un beau duo. Il avait l’air tellement ému d’être avec Jenifer, qu’il l’a serré dans les bras à la fin de la prestation. Tous ses singles ont été interprétés : Tourner ma Page, dont j’ai redécouvert les paroles avec plaisir, Comme Un Hic, Ma Révolution, Le Souvenir de ce Jour que j’avais écouté un boucle à l’époque, C’est de l’Or… Seule chanson n’appartenant pas à son répertoire, une reprise des Black Eyed Peas I Gotta Feeling.

L’ambiance était à son comble. Les fans étaient au rendez-vous, tout le monde chantait, dansait. C’était vraiment super agréable, car ce n’est pas toujours le cas dans les concerts… Je suis ressortie de là avec la pêche avec qu’une seule envie : y retourner !

Voir d’autres photos chez La Chipie de paris, Nicolas Gaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est en discutant avec les blogueurs avec qui je suis partie à Bruxelles ce week end, à la rencontre de Jali (on en reparlera), que je me suis aperçue à quel point j’attendais beaucoup d’un clip, et que ce n’est pas le cas de tout le monde. Il faut dire que le format concilie tout ce que j’aime : images et musique. Je donne beaucoup d’importance aux possibilités ainsi offertes : illustration en vidéo d’une chanson, un message, une poésie. Tout est permis. C’est bien plus qu’un simple format promotionnel pour moi.

Ca fait quelques temps que je n’ai pas fait de sélections… alors séance rattrapage.

Brigitte – Oh la la
Ce que j’aime : Pas de scenario précis mais une mise en scène des deux personnages dans une vie fictive à la Thema et Louise. Des images soignées et réussies aux États Unis, une épopée américaine, avec des tenues changeantes, des perruques, des multitudes d’endroits, des sourires, des moments simples, des pleurs… Un tatou sur la nuque rappelant le B de leur pochette cd. On ne s’ennuie pas et c’est tout à fait dans l’esprit de Brigitte. Leur meilleur clip à ce jour à mon sens.

Fortune – Under The Sun
Ce que j’aime : Ce sont des fragments de vie. La naissance d’une chanson. L’aube d’une nuit passée ensemble. Pas besoin de grands discours ou de grandes mises en scène. Simplement des images qui se succèdent. Depuis, qui n’a jamais écrit sur la nappe en papier d’un restaurant ?

Antoine Leonpaul – Oh Claire
Ce que j’aime : Les images pastelles. Le côté onirique avec les nuages, les rubans, les téléphones qui pendent… la penderie improvisée… le côté cendrillon avec les chaussures à la fin. Le jeu d’Antoine Leonpaul toujours à la bordure entre le côté jeune premier et humoristique, le côté sage et l’envers coquin.

Loane – Rien de Commun
Ce que j’aime : Le clip respecte totalement l’esprit de l’album et de la chanson, je crois que cela aurait été difficile de faire mieux. Le côté années 80s, les quadrillages et superpositions rythmés… Le côté « vie de nuit » de l’album est bien illustré grâce aux images devant le miroir, la tenue de soirée, le métro, le soleil levant ou couchant… Comme le lendemain d’une soirée où il faut rentrer… Très réussi !

En vrac :
Mélanie Laurent – Kiss
Après En t’Attendant pour lequel j’avais eu un véritable coup de coeur, j’allais forcément être un peu déçue par le prochain clip de Mélanie Laurent. Le principe de Kiss est bien pensé, mais je trouve qu’il ne colle pas à 100% à la chanson et le côté potes qui s’amusent ne m’a pas forcément convaincu.
Après cela reste un bon clip : les décors pastels sont sublimes, le clip a été tourné dans l’Usine de Films Amateurs de Michel Gondry et je suis contente de la présence des musiciens avec qui Mélanie Laurent partage la scène.

Interview de Mélanie Laurent
Ce condensé de 5 minutes donne un bel aperçu de l’actrice, pleine de mimiques adorables et d’anecdotes, de sa préférence à la réalisation, et de son impression pour le rôle de l’excellent Et Soudain Tout le Monde me manque. De quoi attirer, je l’espère la sympathie des plus septiques.

Julien Doré – Kiss Me Forever en acoustique
Quand Julien Doré avait interprété cette version lors de son concert privé orange au Trianon, j’étais en apnée. Comment un artiste peut lui même faire une reprise de son propre titre, actuellement en single ?! Exit la version rythmée, c’est une version douce qu’il nous a offert, donnant une autre dimension à la chanson alors plus douce. Cette version m’a littéralement conquise, fascinée et enivrée. L’effet Julien Doré pour résumer !

La publicité Evolution of Style avec la musique Somebody New de The Amplifetes
Parce que c’est la première publicité Youtube qui m’a stoché et que j’ai regardé en entier, j’adore le changement des looks, la musique efficace. Bref j’en redemande !

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE