Articles de "Photographie"

J’avais hâte de découvrir The Pirouettes en live ! Dans la lignée de Elli et Jacno, ils me font rêver avec leur sonorités électro, leurs textes simples mais accrocheurs et un univers visuel bien développé… C’est donc sans surprise qu’on les a retrouvé à la Maroquinerie avec le logo du groupe derrière eux bien assumé et des projections pendant leurs chansons. Le public était déjà conquis, certains avaient même les tee-shirts à l’effigie du certes jeune groupe, mais qui a déjà plusieurs EPs et un album à leur actif. Ils ont pu interpréter un ensemble large de leur répertoire avec en surprise deux acoustiques, notamment pour faire patienter le public face à un petit imprévu qu’ils ont su géré avec brio, le pauvre batteur qui a saigné du nez. Heureusement, tout s’est bien fini, plus de peur que de mal. J’espère pouvoir réécouter leurs acoustiques qui donnent une autre dimension à leurs chansons. J’aurai plaisir à les revoir le 11 mai à la Cigale !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aurora est une artiste complète. Impossible de résister à ces chansons dès la première écoute tant elles sont superbement calibrées et sincères. Ajoutez à cela une esthétique léchée jusqu’à son Instagram et ses vêtements de tous les jours, cette conteuse enchanteresse vous envoutera. A seulement 20 ans, la norvégienne a déjà sorti un album « All My Demons Greeting Me As A Friend » et tourne dans le monde entier.

J’étais très excitée et intimidée à l’idée de la rencontrer. Je me suis échappée du boulot le temps du déjeuner pour la retrouver à la Brasserie Barbès. Elle semble être dans son monde, mais pourtant bien présente, portant attention à la petite pochette japonaise qui abrite mon téléphone portable, tentant de répondre le plus justement possible à mes questions, demandant à ceux qui l’accompagnent le titre d’un livre ou cherchant dans ses affaires pour me montrer un tableau. Habituée aux photos, ce fût un vrai moment de plaisir et de partage que de la photographier dans tout ce vert qui rappelle la nature si chère à son coeur.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

“On s’est déjà vu quelque part ?” “C’est mon anniversaire !” Ce sont les premières phrases que j’ai échangé avec Mamfredos lors d’un après concert où on se jurera de ne plus oublier nos prénoms ! Une rencontre peu banale qui donne aujourd’hui, une jolie collaboration photo pour la sortie de son EP Changement de Saison.

Mamfredos est un personnage intriguant, qui peut paraître déstabilisant au premier abord. Mais quand on creuse un peu, on perçoit toute sa vitalité. Cette autodidacte se nourrit de son entourage et de son vécu. C’est la guitare qui la trouve par hasard quand elle convoitait celles de ses voisines et le piano qui lui ouvre finalement de nouveaux horizons pour s’exprimer.
De la Grèce, elle retient quelques souvenirs d’enfance sur cette île idyllique avec son père perdu trop jeune, la pêche et des éponges. Une soeur créatrice - dont elle porte les chemises sur les photos – et une mère architecte peintre. Pas étonnant que Mamfredos se soit tournée vers la création, influencée par le jazz écouté avec son père et sa grand mère maternelle. C’est tardivement qu’elle rencontre la chanson française, ce dont on a du mal à croire tant ses chansons s’inscrivent parfaitement dans ce registre, avec ce faux air de Niagara dans Circa.

Une artiste riche, déterminée qui ne fait pas tout à fait les choses comme tout le monde. Avant la séance, elle avait des images plein la tête, et moi aussi, ce fût un échange fluide et enrichissant, autour d’un petit déjeuner au Aloah Café.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

On dit toujours qu’il est important d’imprimer ses photos mais je le fais rarement. La dernière fois c’était pour mes expositions.

J’aime bien offrir des albums photos à ma famille ou à mes amis pour de grandes occasions lorsque j’ai assez de matière. Cet hiver, Webprint.fr m’a proposé de tester ses produits et ça tombait bien puisque je pensais justement composer deux albums pour Noël.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’avais rendez-vous avec Valérie Donzelli un midi de la semaine dernière, enfin son exposition photo plutôt. J’aime beaucoup Valérie en tant que réalisatrice. Je l’avais découvert comme beaucoup avec La Guerre est Déclarée. Un film qui m’avait rendu triste. Comment un amour si fort peut-il se voir séparer par l’expérience difficile de la maladie de leur enfant ? Peut-on ne pas aimer une histoire vraie ? Valérie avait livré dans ce film ce qu’elle a vécu avec Jérémie Elkaim. Toujours est-il que malgré le propos, j’avais adoré la réalisation, le rythme, la musique omniprésente, les émotions exprimées de manière poétiques, comme dans Main dans la Main ou le minimaliste et excellent La Reine des Pommes.J’avais donc rendez vous avec son expo, De Myrha à Babylone, à la Galerie Cinéma, rue saint Claude (qui vous rappellera sans doute une autre reine).

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Roulements de tambour et danse de la joie, je suis heureuse de vous annoncer que je suis partenaire du Salon de la Photo cette année. Bon, ok j’en fais un peu trop mais c’est parce que je suis contente de m’associer à cet événement incontournable pour vous offrir des places !

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai l’impression que j’étais au vernissage hier… Depuis maintenant 4 ans, le festival de la jeune photographie européenne est devenu pour moi un rendez-vous incontournable. Il faut dire que photo et jeunes talents, c’était fait pour me plaire. Je suis un peu nostalgique du temps où le festival était au Parc de Bagatelle mais force est de constater que le 104 est plus central, et il fait un peu froid en Janvier/Février pour profiter des jardins de toute façon…

Il vous reste donc 2 jours pour profiter de cette exposition photo qui offre 43 photographes à découvrir. Autant dire que les thèmes sont variés et vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaira. J’oubliais de préciser : c’est gratuit !

Deux nouveautés cette année pour le festival :
- une expo pour les enfants. Un condensé de l’expo plus accessible et plus rapide, une bonne façon d’initier vos bambins à la culture. Il y a plusieurs petits jeux intéractifs, dont une carte de l’Europe pour deviner d’où viennent les photographes exposés.
- Circulagram : une riche idée participative, 8 photos sélectionnées, auxquels vous pouvez réagir, à l’image d’un cadavre exquis, en postant ce qu’elle vous inspire sur instagram avec le hashtag du photographe et #Circulagram. L’intéractivité ne s’arrête pas là, puisque vous pouvez dans le “Château d’Eau” du Festival (à l’entrée du 104) regarder les photos réalisées dans les bornes prévues à cet effet, imprimer votre préférée et l’afficher à côté des photos originales. Une super idée !

Dans cette multitude d’univers, plusieurs “thématiques” se dégagent :

Une volonté d’exorciser son passé personnel

Rita Puig Serra et sa série Where Mimosa Bloom où elle marche sur les traces de sa mère disparue Yolanda.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai l’impression de courir après le lapin blanc ces dernières semaines… Délaissant quelques peu le blog, pourtant j’ai plein de jolies choses à vous raconter, comme cette bonne nouvelle : je renouvelle mon partenariat avec Le Fair, avec non pas un artiste à suivre cette année mais trois !  J’ai nommé : Baden Baden, Léonie Pernet et Blind Digital Citizen.

Je suis très heureuse de suivre Baden Baden, qui ont sorti hier leur deuxième album Mille Éclairs. Derrière le nom de ce groupe se cache trois parisiens, Eric, Julien et Gabriel. Un trio accompagné de deux personnes suppleméntaires sur scène. Ils ont commencé leur collaboration en 2008. C’est deux ans après que je les ai connu, lorsque je travaillais à Allomusic, avec leur EP 78. J’ai eu un vrai de coup de coeur. C’est le genre de chansons que je pouvais écouter en toute occasion, ayant pour vertus de me calmer ou de me réconforter, sans m’en lasser. Le dernier album qui m’avait fait cet effet est God Blesse de Saez, que j’aimais à écouter dans le train, telle Scarlett Johanson dans Lost In Translation.

Mille Éclairs est un album doux, mélancolique, invitant parfois au voyage avec des sons étrangers. “Je regarde le monde mais le monde ne me voit pas.”, entre solitude et un rapport à l’autre toujours présent, entre l’agitation pour oublier et celle pour exister. Les claviers de Depuis Toi m’ont rappelé une chanson de Cocosuma, utilisée dans les téléfilms Clara Sheller, et certaines montées en puissance, comme L’élégance avec, seraient idéales en bande son d’un film de Valérie Donzelli.

Voilà c’est çà Baden Baden, une invitation à l’esthétique, au voyage intérieur, à toutes ces jolies références cinématographiques qui résonnent en moi quand je les écoute. D’ailleurs quand on voit leurs derniers clips, on voit bien que l’esthétique est importante pour eux : A tes côtés et J’ai plongé dans le bruit. Ma chanson préférée reste Dis leur, que j’écoute en boucle…

Je vous laisse avec les visuels que m’a inspiré l’écoute de l’album.

Crédits photos : Olivier MetzgerAnna RakhvalovaNadia Moro /Kurtis Warienko

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chaque mois, nous nous réunissons avec mon collectif photo afin de parler de nos projets respectifs ou communs et des expositions que nous avons vues. Nous aimons ce moment de partage qui nous pousse à aller plus loin, à explorer nos idées, s’encourager les uns les autres et rebondir sur nos travaux. C’est d’ailleurs cette dynamique de groupe qui nous a poussé à continuer à nous voir après les cours de la Mairie de Paris, où nous nous sommes rencontrés.
A l’issue de cette formation reportage photo, nous avions réalisé une exposition sur Paris La Vie, puis nous avons réitéré l’exercice en juin dernier avec un thème inédit, livrant chacun notre vision de l’identité.

Au delà de tous ces projets, nous cherchions un moyen de pratiquer la photo ensemble de manière plus légère. Le souvenir d’un cadavre exquis vu au festival Circulation(s) nous a inspiré à tenter l’expérience. Chacun à tour de rôle, tel un relai de course à pieds, nous nous sommes envoyés une photo qui servait de base à la création de la suivante.
L’exercice nous a plu et nous avons décidé de continuer les mois suivants. La seule contrainte étant de réaliser la photo en deux ou trois jours et qu’elle ait un rapport de notre choix avec la précédente.

Nous ne les avons pas encore diffusées en ligne. Mais je tenais à vous présenter quelques unes des photos que j’ai créées pour l’occasion. L’exercice est assez intéressant car il pousse à se dépasser afin de pouvoir participer et relever le défi.

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

La première fois que je suis allée au Salon de la Photo, c’était l’année dernière. Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps avant d’y aller, peut-être parce que certains potes disaient qu’il y avait beaucoup de « guignols » qui se trimballent avec leur matos et qui essayent de nouveaux équipements. Mais le Salon de la Photo c’est bien plus que ça : des expos, des conférences, des stands d’équipements oui, mais aussi de tirages, de magazines… Bref, tous les professionnels réunis en un seul endroit et tout le monde peut y trouver son compte.

L’année dernière j’avais maximisé ma présence et assisté à deux conférences sympa :
- celle du photographe Théo Gosselin, que je porte un peu moins dans mon cœur depuis qu’il a pris une de mes photos sur instagram – du métro montrant sa campagne – sans me créditer. C’est pas tant pour la photo en elle-même mais pour le principe.
- celle du réalisateur Cédric Klapish. Je me souviens que j’avais eu un vrai déclic en l’entendant parler de son parcours, de ses galères pendant 7 ans avant de débuter sa carrière de réalisateur, son rapport à la photographie, aux repérages.

Cette année, je m’y suis prise un peu tard pour les conférences et lectures de portfolio mais j’ai eu plaisir à découvrir les expositions et les artistes mis en avant.

Rétrospective de Sabine Weiss

Le samedi, au milieu de ses photos personnelles humanistes, Sabine Weiss est présente pour dédicacer son livre. Je suis toujours émue de voir un photographe en fin de carrière et les gens qui font la queue pour lui rendre hommage. Ses photos étaient sublimes : sans empruntes d’âge, en noir et blanc quelque soit l’année, témoignant simplement des différentes facettes de l’humanité à travers les lieux et les thématiques, vieillesse, amour etc Les titres des photos sont simples et décrivent une action ou le lieu.


Japon

Lire la suite »

Rendez-vous sur Hellocoton !

QUI JE SUIS


Photographe, consultante web et dénicheuse de talents. Je suis parisienne d’adoption. Je partage ici mon travail, découvertes et inspirations.

>> En savoir plus

Archives

CE QUE J’ECOUTE