Fiche metier Kinesitherapeute : salaire, etude

Fiche metier Kinesitherapeute : salaire, etude

La kiné est un domaine paramédical qui traite la douleur chez les patients par la gymnastique corrective et le massage. Ce dernier aide les adultes et les enfants souffrant de troubles cardiovasculaires, respiratoires ou rhumatismaux à restaurer une activité motrice normale. Les affections légères telles que les entorses, le torticolis, la scoliose et les blessures accidentelles sont traitées.

Description de poste

 Un kiné appelé aussi, kinésithérapie est une prescription médicale. Celui-ci effectue des mesures manuelles ou instrumentales pour prévenir, réparer ou compenser une déficience fonctionnelle chez le patient.

Après diagnostic du médecin et examen radiologique, après examen clinique, un kiné décide quel traitement appliquer réellement (massage, exercice et mouvements effectués par la personne sous sa surveillance). Cette action, réalisée tout au long du traitement, vous permet de régler les mauvaises attitudes.

 Le travail du physiothérapeute est également d’éliminer ou de réduire la douleur. Lors du traitement d’affections légères comme les maux de dos, les raideurs de la nuque ou les entorses, ils traitent également les effets des blessures accidentelles ou du vieillissement.

Combien gagnent les kinés ?

 L’écart de revenu entre les physiothérapeutes est important. En particulier, ils dérivent sur les choix de métier entre les secteurs privé et public. À l’obtention de leur diplôme, la plupart de nouveaux diplômés choisissent de travailler librement. Seulement 15 %, la majorité des femmes exerce un travail exclusivement rémunéré dans la fonction publique (clinique, milieux de rééducation, hôpitaux, etc.).

Les physiothérapeutes libérales gagnent généralement plus d’argent que les personnes qui travaillent dans les hôpitaux. Mais la pression fiscale pèse lourdement sur les bénéfices imposables, qui représentent près de 40 % des revenus.

 Pour un praticien libéral, ses revenus dépendent du nombre de patients traités et du temps consacré à la publicité. Les jeunes physiothérapeutes installés sont confrontés à un investissement dans l’équipement nécessaire, mais très bien rémunéré. Le salaire mensuel moyen d’un kiné est de 2 800 euros.

Étude afin de devenir kinésithérapeute

 Un diplôme d’état est requis pour exercer la fonction de kinésithérapeute. Après une licence en sciences, les titulaires d’une licence passent généralement à une licence PACES (première année d’études générales en santé) ou STAPS (science et technologie dans l’activité physique et sportive). Vous suivez ensuite une formation pendant 2 ans pour acquérir toutes les connaissances nécessaires afin de devenir kinésithérapeute.

Dans le secteur public, les kinésithérapeutes peuvent obtenir le diplôme de gestionnaire de la santé en 1 an et la promotion de dirigeant médical en 2 ans avec quatre ans d’expérience professionnelle.

Ces formations permettent de conserver une position de leader en service ou en tant qu’instructeur auprès des élèves. Il peut également se spécialiser dans le sport, les rhumatismes, la kinésithérapie respiratoire et la kinésithérapie du cheval.

Les physiothérapeutes doivent être physiquement résistants, car la plupart d’entre eux travaillent debout et nécessitent un effort physique pour manier les patients. Celui-ci doit être attentif et patient, car il entre généralement en contact avec des personnes en grande difficulté (blessures multiples, malades chroniques, personnes handicapées). De bonnes qualités relationnelles sont aussi nécessaires afin de calmer les patients et prodiguer des conseils sur leur santé.

 

allypitypang

Les commentaires sont fermés.